Qu’est-ce que le SRD ?

En période de marchés baissiers, le service de règlement différé (SRD) attire les investisseurs les plus compétents qui, grâce à ce système, combinent la vente à découvert et l’effet de levier pour générer des gains en capital potentiels en bourse. Cependant, veillez à ce que, s’il y a certaines forces, les SRD comportent également des risques qu’il serait faux de négliger et qu’il vaut mieux connaître et anticiper.

Découvrez comment fonctionne le Service de règlement différé, quels avantages l’investisseur peut en tirer et quels inconvénients il présente pour l’investissement et le trading en bourse.

A lire également : Les différents profils d'investisseurs

Qu’ est-ce que SRD (Service de règlement différé) ?

Le service de règlement différé ou SRD est un dispositif qui permet aux investisseurs de se positionner en bourse en reportant le paiement ou la collecte de titres jusqu’à la fin du mois de marché. Par conséquent, la SRD permet la vente ou l’achat d’actions, sur un mois d’action, sans pour payer ses titres. Si votre position gagne à la fin du mois de marché, vous recevrez le montant correspondant à vos gains. Inversement, si votre poste perd, vous payez le montant correspondant à votre perte.

Tous les titres ne sont pas éligibles au service de règlement différé, mais la plupart des sociétés cotées Euronext Paris dont la capitalisation et le volume de transactions sont importants peuvent négocier avec SRD.

Lire également : Faut-il investir en bourse ?

Euronext répertorie et met régulièrement à jour tous les titres éligibles chaque année.

Le SRD est rendu possible grâce au crédit fourni par l’intermédiaire (le courtier ou la banque), avec lequel vous pouvez passer des commandes par SRD. L’intermédiaire est rémunéré sous la forme d’une commission et, bien entendu, n’approuve l’utilisation du SRD que si l’investisseur dispose d’une couverture suffisante pour garantir le paiement des titres. Cette couverture est égale à 20% du montant dans le cas de d’actions et doit atteindre 25 % si les titres négociés sur SRD sont des obligations. Dans le cas d’un portefeuille d’actions dont la valeur est plus volatile, la couverture est même portée à 40%.

Les courtiers en valeurs mobilières tels que Bourse Direct, Fortuneo ou BforBank offrent SRD.

À toute fin du mois, à la fin du mois qui a lieu à la fin de la 4ème session de négociation avant la fin du mois, l’investisseur ayant des positions ouvertes peut choisir :

  • Augmenter sa position pour recevoir des papiers en espèces ;
  • Déplacer sa position au mois suivant (avec les frais différés).

Quels sont les points forts et les avantages du SRD pour un bon investissement ? Lire aussi notre article Frais de courtage : abaisser la facture avec les courtiers

L’utilisation de la SRD présente deux avantages principaux. Initialement une fois que cet appareil permet l’effet de levier et, par conséquent, de prendre une position beaucoup plus élevée que celle disponible sur votre compte. Comme nous l’avons déjà mentionné, la couverture pour garantir le paiement des titres, qui varie selon le type d’actifs traités, est relativement faible. Les taux de couverture correspondent donc à un effet de levier compris entre 2,5 et 5.

SRD permet donc un effet de levier jusqu’à cinq fois le montant des actifs disponibles sur son compte. Une personne de 5 000 euros pourra investir en actions, grâce à la SRD, jusqu’à 25 000 euros !

La SRD, si elle permet d’occuper une position avec un investissement initial limité, peut également générer des bénéfices accrus.

L’ effet de levier vous permet de multiplier leurs gains. Un titre acheté avec un effet de levier de 5 lorsqu’il est augmenté de 3 % fait un bénéfice de 15%.

Ensuite, le deuxième grand avantage du SRD, il permet de vendre brièvement. Il convient de rappeler que la plupart des investisseurs en bourse achètent des titres qui, ils l’espèrent, atteindront une grande valeur ajoutée lors de la revente.

Cependant, il est également possible de se positionner en bourse en se concentrant sur la baisse du cours d’une action, par exemple en raccourcissant une action. Cette pratique consiste à vendre une action qui n’est pas détenue dans un portefeuille pour tirer parti d’une tendance à la baisse du marché. Dans cette situation, l’investisseur prend une position courte sur les titres non détenus en pariant que les prix baissent, il sera en mesure de les acheter moins cher plus tard et ainsi réaliser une valeur ajoutée.

SRD Exchange : les limites du service de règlement retardé d’investir dans la bourse

Le retard Le service de règlement est particulièrement adapté pour spéculer sur la bourse, en particulier sur les marchés de Bärenhic et avec un montant initial relativement faible. Mais les SRD présentent également des risques et des inconvénients qu’il est préférable d’anticiper.

Tout d’abord, vous ne pouvez pas utiliser la SRD via un PEA. Cet appareil ne peut être activé que par le biais d’un compte de titres.

Deuxièmement, ne négligez pas les risques de levier, en particulier dans le cas des SRD. L’effet de levier est un outil à double tranchant qui peut être bénéfique ou défavorable pour l’investisseur. Pour utiliser l’exemple précédent, dans le cas d’un investissement avec un levier de 5, si le titre perd 3 %, votre investissement subira une perte de 15 %. Et soyez prudent, contrairement à la plupart des produits boursiers, pour lesquels la perte est limitée au montant initialement investi, dans le cas de SRD, les pertes sont potentiellement infinies. Il est tout à fait possible d’utiliser plus à perdre que le capital investi. Si les titres négociés chez SRD avec un levier de 5 perdent 20%, l’investisseur doit couper toutes ses positions (et perdre tout son capital) ou reconstituer son compte, ce qui n’est pas sans risque.

La vente à découvert avec effet de levier est potentiellement rémunérée et génère des bénéfices en période de marchés baissiers. Mais attention, c’est un processus risqué et réservé aux commerçants avertis qui comprennent le mécanisme de cet appareil et les risques qui y sont associés.

Lisez aussi notre dossier complet 12 conseils pour commencer et investir en bourse Source de l’image : Freepik

Toutes nos informations sont intrinsèquement génériques. Vous ne prenez pas en compte votre situation personnelle et ne faites aucunement de recommandations pour la conduite des opérations et ne pouvez pas inclure la prestation de conseils en matière d’investissement financier ou d’incitations à acheter ou vente d’instruments financiers peuvent être assimilés. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation des informations fournies sans aucun recours à l’éditeur de Cafedelatourse.com. La responsabilité de Publishing Cafedelatourse.com ne peut être engagée en cas d’erreurs, d’omissions ou d’investementinopportun.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!