Investir en bourse pour les nuls : on vous donne 4 conseils

De nombreuses publicités sur Internet donnent l’impression qu’il est simple comme bonjour d’investir en Bourse et de s’enrichir sans rien faire. Mais il faut se méfier des promesses d’argent facile. Se lancer dans le trading peut certes déboucher sur des gains juteux, mais ce genre d’activités présente toujours des risques et demande d’établir une certaine stratégie avant d’entrer dans l’arène.

À travers cet article, nous tenons à prodiguer quatre bons conseils, destinés particulièrement aux débutants. Ils donneront à ceux qui veulent investir en bourse quelques balises pour apprendre et expérimenter les cordons d’un système complexe qui ne cessera jamais de surprendre les traders – y compris les plus aguerris.

A voir aussi : Les meilleurs PC pour trading

1. Investir progressivement et stratégiquement

Une grande erreur quand on commence à investir en bourse serait d’engager tout de suite de grosses sommes, en espérant s’enrichir très vite par exemple. À moins d’un grand coup de chance, cela risque d’avoir l’effet… inverse, et de conduire à des pertes conséquentes.

Dans tous les cas, le trading demande un sens de la mesure et l’établissement d’une certaine stratégie. Voici quelques grands principes pour guider les débutants dans leurs premières tentatives :

A lire en complément : Quel courtier pour MT5 ?

  • Les pertes sont inévitables. Il faut apprendre à composer avec ces phases plus… douloureuses, et à les limiter au maximum.

  • Parmi les clés de la réussite, il y a l’observation et l’anticipation (on en parle dans un paragraphe consacré, ci-dessous). Investir aveuglément, sans connaître les marchés et les tendances, n’a aucun sens.

  • C’est une règle d’or sur les marchés boursiers : tout bon investisseur doit savoir diversifier son portefeuille. Si le vent tourne dans un secteur et que tout l’argent y a été investi, les conséquences peuvent être dramatiques.

Il faut donc savoir raison garder pour espérer des bénéfices pérennes en matière d’investissements boursiers.

2. Se former à la bourse avant d’investir

Il est absolument dangereux et contre-productif de télécharger une application ou de s’enregistrer sur un site pour faire des placements financiers au hasard. La Bourse, bien que soumise à des fluctuations par essence, ne s’improvise pas. Connaître les termes les plus courants (notamment : action, obligation, offre publique d’achat, indice, cours…) et surtout les mécaniques qui leur sont rattachées s’avère indispensable.

Plusieurs possibilités s’offrent aux néophytes pour apprendre les bases du trading :

  • Il est possible de suivre certaines formations en ligne et de s’aider de certains guides comme lesformationstrading.fr. On peut trouver des cursus très complet et sérieux sur le net, à condition de bien se renseigner, de comparer les avis, etc. avant de se lancer. Attention : sans qu’il soit question de ruiner, il est préférable d’opter pour des leçons payantes. Trop souvent, s’il n’y a rien à débourser, les cours peuvent cacher des escroqueries ou n’apporter que des informations très approximatives.
  • Moyennant un certain investissement, il existe des cours en présentiel (souvent aussi disponibles dans une version online) permettant de découvrir le trading auprès d’experts chevronnés. Parmi les écoles, on compte par exemple la bien nommée « école de la Bourse », à Paris.

  • Certains livres peuvent apparaître comme une bonne base à ceux qui veulent comprendre les grands principes de la bourse et développer des stratégies. Par exemple, La Bourse pour les nuls de Gérard Horny, l’intemporel Investisseur intelligent de Benjamin Graham, ou encore 24 leçons pour gagner en Bourse de Warren Buffett.

L’important est de commencer les investissements avec suffisamment de recul théorique et pourquoi pas un peu de pratique virtuelle grâce à certains exercices. Sinon, de l’argent pourrait être perdu par manque de connaissance.

3. Être capable d’analyser et d’observer les tendances

Une bonne formation en trading devrait impérativement comporter quelques chapitres sur l’analyse technique. Il s’agit d’apprendre à lire et interpréter toute une signalétique essentielle à l’investissement boursier.

Par exemple, l’évolution des cours pour une action donnée prend toujours une forme graphique, que les investisseurs avisés vont scruter afin de jauger les tendances du marché, même s’il n’est jamais possible de tout prévoir. Ainsi, il est important d’apprendre le nom et le principe de certaines figures.


Les figures permettent de saisir les fluctuations boursières. Par exemple, le nombre d’investisseurs peut changer d’une période à l’autre, et ce glissement est important à observer pour savoir dans quelle mesure les actions d’une entreprise ont encore « la cote ». Certains modèles élaborés, comme les chandeliers japonais, permettent de passer une évolution des marchés au crible, de saisir les tendances haussières et baissières.

Au-delà, ou plutôt en parallèle de ces considérations techniques, tout trader gagne à s’informer des actualités internationales. Le destin de la Bourse est extrêmement lié aux événements politiques, sociaux et évidemment économiques dans le monde entier.

4. S’assurer une autre source de revenu

De nombreux investisseurs se sont constitué une belle fortune en se faisant une place sur les marchés financiers, mais l’ont partiellement ou totalement perdue suite à un ou plusieurs événements particuliers.

Il est dangereux de ne compter que sur le trading pour gagner sa vie. Ce n’est pas exactement comme vouloir payer ses factures grâce à la roulette ou aux bandits manchots, car la Bourse repose sur des mécaniques tout de même plus concrètes que les casinos. Cela dit, la part d’imprévu inhérente au jeu des actions et des obligations peut avoir un impact non-négligeable sur la santé économique d’un individu et de sa famille.

On ne peut donc que conseiller, en parallèle des opérations boursières, le maintien d’une activité professionnelle lucrative.

Investir en bourse pour les débutants : bilan

Établissions une synthèse des grands conseils que nous venons d’exposer. Chacun est libre de les suivre à sa manière, évidemment, mais ils se basent sur des décennies, voire des siècles de théorisation et d’expérience :

  • Investir en Bourse demande une formation préalable (en ligne, en présentiel, par des lectures…) et même si celles-ci sont généralement payantes, il existe des systèmes de réduction comme le propose Interactiv trading avec son code promo ivt qui peut faire réaliser de belles économies !

  • Le trading demande de la patience et de l’investissement, impliquant le déploiement d’une vraie stratégie.

  • Survivre sur les marchés financiers, c’est être capable d’anticiper, de mesurer les risques pris et de saisir les opportunités. L’analyse technique et le suivi des actualités forment des clés de voûte dans cette optique.

  • S’assurer une autre source de revenu est plus sage ; en cas de déconvenue, avoir tout misé sur la Bourse peut s’avérer fatal financièrement.

Nous espérons que ces astuces pour débutants aideront les curieux à adopter la meilleure approche. L’important, c’est de n’être ni trop rêveur, ni trop frileux. Réussir dans le trading, c’est trouver un bon équilibre entre le courage et la raison.

ARTICLES LIÉS