Ouvrir une assurance vie pour un enfant mineur

Épargner pour son enfant est l’un de nos premiers objectifs lorsqu’on devient parent. Bien souvent, les représentants légaux optent pour un livret auprès de la banque, or ce n‘est pas la seule solution. En effet, l’ouverture d’une assurance vie pour un enfant mineur est une solution très avantageuse. Il s’agit d’un très bon moyen de placement pour accueillir l’argent d’un nouveau-né.

En savoir davantage sur l’assurance vie

Un contrat d’assurance-vie est un placement financier qui permet au souscripteur d’épargner de l’argent dans l’objectif de transmettre ou de gérer son patrimoine. Ce placement permet de constituer une épargne sur la durée, dans des conditions privilégiées.

A lire en complément : Pourquoi travailler dans l’assurance ?

L’assurance vie s’intègre pleinement dans vos projets de vie, sur le long terme. Il peut s’agir de préparer un achat immobilier, d’anticiper sa retraite, de faire fructifier son capital voire de faire face aux imprévus de la vie.

Lors de la souscription de votre contrat, vous aurez deux éléments principaux à réaliser :

A découvrir également : Pourquoi une formation en assurance construction ?

  • Le versement de votre premier apport
  • La désignation de votre ou vos bénéficiaires

Les versements des cotisations sont variables : Vous pouvez au choix déposer un unique versement sous la forme d’un capital ou alors privilégier des primes périodiques de façon mensuelle, trimestrielle ou annuelle.

Selon le type de contrat que vous avez choisi lors de la souscription, les garanties s’expriment en euros dans les contrats de “fonds en euros” ou en actions les contrats en “unités de compte”. Pour choisir entre ces deux contrats il vous faut établir le rendement que vous souhaitez obtenir et les risques que vous êtes prêts à prendre. Le contrat fonds en euros appelé “monosupport” est moins risqué qu’un contrat en unités de compte, mais ce dernier rapporte davantage.

Pourquoi souscrire une assurance vie pour votre enfant ?

Dès la naissance de votre enfant, commencer à constituer une épargne régulière à son nom est la solution idéale pour préparer son avenir. En effet, cela lui permettra de financer une partie de ses projets ou premiers besoins tout en profitant d’une fiscalité intéressante :

  • Études supérieures,
  • Permis de conduire,
  • Séjour à l’étranger
  • Première voiture,
  • Premier logement, etc.

De plus, les versements sur un contrat d’assurance-vie ne sont pas plafonnés, contrairement au Livret A dont les versements ne peuvent excéder 22950 euros. Ce placement est une solution qui permet également de protéger votre descendance en cas de problèmes financiers après votre disparition.

En souscrivant une assurance-vie pour votre fils/fille vous gardez le contrôle sur les finances jusqu’à sa majorité. Aussi, vous bénéficiez de la fiscalité particulièrement avantageuse de l’assurance-vie et vous obtenez un meilleur rendement que les livrets.

Comment ouvrir ce type de contrat pour son enfant ?

Contrat

Le contrat d’assurance vie est accessible à n’importe quel âge, il n’existe pas d’âge minimum de souscription. Toutefois, seuls les représentants légaux d’un enfant mineur peuvent ouvrir un contrat d’assurance vie à son nom.  Il faut l’accord des deux parents et, si l’enfant à 12 ans ou plus, l’accord de ce dernier. Ils peuvent ouvrir cette solution d’épargne auprès de la filiale assurance de divers organismes ou prestataires : banque, assureur, mutuelle, courtier, etc.

Le père et la mère du mineur doivent pour souscrire une assurance vie pour leur enfant fournir des justificatifs : copie de la carte nationale d’identité ou du passeport, ainsi que celle de l’enfant et du livret de famille. Le montant de versement minimum pour ouvrir un contrat de ce type diffère selon l’organisme et le type de contrat souscrit.

Concernant sa gestion, ce contrat fonctionne comme les assurances vie classiques, avec les mêmes solutions de placement. Le capital pourra donc être versé sur des fonds en euros ou sur des unités de compte. Le seul point qui diffère entre les contrats pour mineurs et les contrats classiques est la clause bénéficiaire. Les assurances vie au nom d’un mineur sont obligatoirement destinés aux héritiers naturels, dont les parents en première ligne.

Toutefois, il est important de garder en tête qu’il s’agit d’un placement à long terme qui sera profitable après 8 ans. Si vous ouvrez une assurance vie pour votre bambin, et si vous le clôturez après quelques années pour en ouvrir une autre, vous perdez vos avantages fiscaux.

Choisir le meilleur contrat d’assurance vie pour votre enfant

Afin de trouver la meilleure assurance vie, celle qui correspond le mieux à vos attentes pour votre héritier, vous devez tenir compte des éléments suivants :

  • Le montant minimal à l’entrée.
  • Les frais liés au contrat (frais de gestion, frais d’arbitrage, etc.).
  • Les supports disponibles.
  • Les options de gestion et leurs coûts.
  • Les services proposés.
  • Les rendements.

La meilleure assurance vie sera celle qui correspond donc à vos projets. Si vous aimez, vous débrouiller seul, vous pouvez opter pour les contrats en ligne. Pour comparer les meilleures solutions d’assurance vie, vous pouvez gagner du temps en utilisant un comparateur en ligne. Afin de choisir l’offre qui répondra à ce que vous désirez pour l’avenir de votre enfant vous pouvez fournir des pièces justificatives de vous et de l’enfant via assurance-vie.eu dans le but d’établir des simulations. Ce comparateur de placement rapide et gratuit vous permet d’analyser les meilleures offres présentes sur le marché en quelques minutes. Les conseillers s’adaptent à votre situation pour vous proposer des solutions sur mesure.

Vous voulez constituer un capital à votre progéniture dès son plus jeune âge ? L’assurance vie est la solution adéquate !

ARTICLES LIÉS