Peut-on faire un crédit quand on est en période d’essai ou bien intérimaire ?

Il est plus facile pour un salarié ayant un travail stable d’obtenir du crédit venant d’une banque ou d’un établissement de prêt. Cependant, être salarié peut vouloir dire beaucoup de choses. Vous percevez déjà un salaire même quand vous êtes encore en période d’essai. De même, un poste par intérim est également rémunéré. Dans ces cas, aurez-vous droit à un crédit ?

Le cas du nouveau recru en période d’essai

A lire également : Comment obtenir un crédit à la consommation ?

Quand on est en période d’essai, on a déjà un pied dans l’entreprise. Cependant, cela ne veut pas dire que cette entreprise doit systématiquement conclure un contrat d’embauche avec vous. Une période d’essai peut durer de nombreux mois pendant lesquels vous percevez certes des revenus.

Cependant, comme l’issue de la période d’essai n’est jamais sûre, les banques sont plutôt réticentes à vous accorder des crédits. Néanmoins, il reste possible de trouver un établissement qui peut accorder un crédit en période d’essai. Malgré tout, il faut que votre dossier soit particulièrement solide.

A découvrir également : Crédit Logement : comment ça marche ?

Preuve d’un passif sain

Quelle que soit votre situation professionnelle, votre capacité à vous acquitter de vos dettes constitue le critère principal de votre éligibilité. Si vous parvenez à prouver une certaine stabilité dans votre cursus professionnel et vos revenus, cela augmente votre chance de rassurer le banquier. De même, il est très important que vous parveniez à prouver que vous n’avez aucun antécédent de paiement. Si vous êtes fiché FICP, ce n’est même pas la peine d’essayer.

Preuve d’une bonne gestion financière

Si vous faites partie de ceux qui savent bien gérer leurs finances, cela prouve que vous êtes quelqu’un en qui la banque pourrait faire confiance. Parmi les indicateurs, il y a l’historique de vos comptes. Avec des comptes qui n’ont jamais connu de découverts, vous êtes plus à même de convaincre votre banquier.

Preuve que vous épargnez

Pour ajouter encore plus de crédibilité à votre candidature, vous pouvez penser à fournir des justificatifs à propos de l’existence d’un compte épargne. Cet atout rassure le banquier sur votre capacité à rembourser votre prêt, quelles que soient les circonstances. À cela, vous pouvez ajouter un apport personnel.

Preuve d’une éventuelle embauche

Parfois, la période d’essai n’est qu’une formalité. S’il vous est possible d’obtenir une promesse d’embauche de la part de votre patron, cela ajoutera un poids considérable à votre dossier.

Trouver des crédits adaptés aux intérimaires

Si dans certains cas, celui ou celle qui est en période d’essai avant CDI peut souscrire à un crédit immobilier, les chances sont plus minces pour l’intérimaire. Très peu d’établissements offrent effectivement un crédit pour intérimaire. Par ailleurs, il s’agit souvent de crédits à la consommation.

Les types de crédits personnels accordés aux intérimaires ne sont pas très variés. D’un autre côté, les établissements ne voulant pas prendre trop de risques, le montant dépasse rarement les 500 euros. Comme pour le salarié en période d’essai, l’apport d’un dossier solidement argumenté est également de mise pour l’obtention d’un crédit pour intérimaire. L’avantage de ce type de prêt à petit montant est qu’ils sont faciles et rapides à rembourser. Notez également que vous êtes plus à même d’en souscrire d’autres à échéance.

ARTICLES LIÉS