Les astuces pour vendre votre terrain sans l’aide d’une agence immobilière

Vous devez le savoir : la vente d’un bien, qu’il s’agit d’un terrain ou d’une maison nécessite une bonne préparation. Cependant, la vente d’un terrain ne se déroule pas exactement comme celle d’une maison ou d’un appartement. Dans ce cadre, certaines opérations sont obligatoires tandis que d’autres sont facultatives. Si vous ne voulez pas faire intervenir une agence immobilière pour la vente de terrain, voici ce que vous devez savoir sur les étapes à réaliser pour la vente de votre terrain.

Réaliser le bornage

Lorsqu’un potentiel acquéreur se présente, l’une des premières choses sur lesquelles il vous questionnera est la superficie et les délimitations du fonds. Vous pouvez lui fournir ces informations, mais lors de la visite, il cherchera à voir les bornes. Le fait d’avoir un titre de propriété ne suffira pas toujours à convaincre les potentiels acquéreurs. Ils s’intéressent à des terrains enregistrés au cadastre et bornés. En réponse à votre question comment vendre un terrain sans passer par une agence, occupez-vous d’abord  du bornage.

Lire également : Les différents types de crédits immobiliers disponibles en Espagne

Se renseigner plus sur votre terrain à la mairie

En tant que propriétaire, vous devez bien connaître votre terrain. Alors, saviez-vous s’il est constructible ou non ? Pour avoir la réponse sûre, passez à la mairie et consultez le plan local d’urbanisme. Vous pourrez vérifier auprès du service dédié si votre terrain est constructible et demander un certificat d’urbanisme pour le prouver.

Si votre terrain n’est pas constructible, rassurez-vous : ce n’est pas fatal. Vous pouvez très bien le rendre constructible. Ce sera aussi la mairie qui vous indiquera les travaux à réaliser pour y parvenir. Dans certains cas, il faut préparer un petit budget pour rendre le terrain constructible, mais ça en vaut la peine : un terrain constructible pourra se vendre plus cher.

A voir aussi : Calcul APL : estimez votre aide pour un loyer de 700 euros

Procéder à l’évaluation de la valeur du terrain

Pour déterminer le prix le plus juste pour cette vente, vous devez vous référer aux prix du marché. Si certains propriétaires de terrains mettent des années à vendre, c’est souvent à cause du prix. Pour votre terrain, vous devez afficher le prix le plus juste, car s’il est trop bas, les potentiels acquéreurs pourront se méfier et vous allez en sortir perdant et s’il est trop élevé, ils ne prendront même pas le temps de visiter.

Là, même si vous ne voulez pas faire intervenir une agence, on vous conseille de faire appel à un professionnel de l’immobilier pour évaluer la valeur du terrain. C’est ce prix qu’il donne que vous pourrez afficher dans les annonces.

Faire connaître la vente

Vous pouvez maintenant vous lancer dans la vente proprement dite. La rédaction de l’annonce nécessite aussi une certaine minutie. On devra retrouver dans cette annonce toutes les informations dont les potentiels acquéreurs ont besoin. Pour retenir leur attention, vous pouvez glisser entre les caractéristiques techniques d’autres informations qui peuvent leur intéresser, comme la proximité avec la nature ou une vue imprenable.

Vous devez être le plus précis possible dans la rédaction. D’ailleurs, pour ne pas faire des dizaines de lignes, accompagnez votre annonce de quelques photos de qualité. Pour faire connaître la vente, utilisez les canaux les plus appropriés. Ne vous limitez pas non plus aux sites d’annonces immobilières. Pensez à diffuser votre annonce dans les journaux locaux.

Conclure la vente

Avant la conclusion de la vente, vous passerez sûrement par l’étape de la négociation. Là, vous devez bien vous armer pour arriver sur la même longueur d’ondes que le potentiel acquéreur concernant le prix. Même si vous êtes pressé de conclure la vente, ne vous obligez pas à accepter le prix qu’il met sur la table, surtout si celui-ci est nettement inférieur au prix demandé.

Une fois qu’un accord est trouvé, vous pouvez établir et signer une promesse d’achat ou un compromis de vente. La conclusion se fera dans quelques semaines, voire quelques mois chez le notaire. C’est devant lui qu’il faut signer l’acte de vente définitif.

ARTICLES LIÉS