CAC Future : qu’est-ce que c’est ?

Un futur est un contrat à terme qui vous permet d’acheter ou de vendre un actif sur un marché organisé. L’Acheteur et le Vendeur s’engagent à livrer le délai sous-jacent et dans les conditions précédemment définies.

Ces contrats à terme sont apparus dans la seconde moitié du XIXe siècle aux États-Unis sur les marchés agricoles (blé, maïs, avoine, etc.). En fait, les producteurs ont utilisé des contrats futurs pour garantir le prix de vente de leurs récoltes.

A découvrir également : Quel courtier pour MT5 ?

Aujourd’hui, les contrats à terme ont été étendus à tous les produits financiers (indices boursiers, devises, taux d’intérêt, etc.).

Comment fonctionne un futur

Les contrats futurs sont des produits standardisés et sont négociés sur un marché organisé. Les caractéristiques d’un contrat sont les suivantes :

A voir aussi : Quelles actions acheter en ce moment ?

  • le sous-jacent (indice CAC 40, monnaie, matière première, etc.),
  • le devis (la valeur du contrat), l’
  • étape minimale budget (nombre de ticks)
  • date d’échéance (hebdomadaire, mensuel, annuel),
  • mode de livraison (physique ou en espèces).

Les investisseurs peuvent acheter ou vendre sous peu un contrat dont le prix et la date d’expiration sont connus à l’avance.

La valeur du contrat

Chaque contrat a sa propre citation, c’est-à-dire la valeur du contrat. Par exemple, un avenir dans WTI (pétrole) a une taille de 1000 barils. Par conséquent, la valeur du contrat sera égale au cours du sous-jacent multiplié par sa taille. Donc, au cours de 50 dollars, un futur WTI vaut 50 000$.

La maturité

Chaque sous-jacent a sa propre date d’échéance. Par exemple, le CAC 40 a une échéance mensuelle, tandis que les grands indices américains ont une échéance trimestrielle. La date limite prend fin le troisième vendredi du mois.

À maturité, les investisseurs ont la possibilité de « rouler » leur position au cours du prochain mandat. C’est-à-dire, fermez le contrat à l’expiration actuelle et ouvrez un autre contrat à la prochaine expiration. Sinon, votre position sera gelée jusqu’à la livraison (fin du mois).

Livraison

À l’ expiration, l’actif sous-jacent du contrat sera physiquement remis par le vendeur à l’acheteur dans les conditions définies dans la conclusion du contrat.

Cependant, certains actifs n’existent pas physiquement (comme un indice ou un taux d’intérêt). Par conséquent, l’acheteur et le vendeur échangeront simplement les profits ou les pertes enregistrés.

Différence entre le prix au comptant et l’avenir ?

En comparant le CAC40 et le prix futur de la DPA 40 (FCT), nous constatons qu’il y a quelques points de différence entre les deux. En fait, le cours de l’avenir intègre plusieurs paramètres :

  • taux d’intérêt : les contrats futurs sont des contrats à terme, donc Incorporer les coûts de financement jusqu’à l’échéance ;
  • dividendes : le prix futur incorpore les dividendes du début à être distribués jusqu’à l’échéance. Alors que le prix au comptant ne sera affecté qu’après le détachement de ces dividendes.

Le prix du futur tendra vers celui de l’argent comptant à mesure que l’échéance du contrat approche, de sorte que l’impact des dividendes et des taux deviendra de plus en plus marginal.

Stratégies pour l’avenir

Les contrats futurs sont principalement utilisés comme outil de couverture ou de spéculation.

Couverture

Les industriels utilisent des contrats à terme pour garantir le prix d’achat de leurs matières premières. Par exemple, une entreprise comme Air France peut acheter des contrats à terme sur le prix du pétrole et se couvrir ainsi d’une hausse du prix du pétrole. Pertes associées à la hausse des prix du pétrole serait compensée par les bénéfices du futur contrat.

Spéculation

Les investisseurs utilisent également des contrats à terme pour spéculer sur les marchés financiers. Par conséquent, l’investisseur pourra tirer parti d’une anomalie du marché pour collecter des titres plus élevés. Combiné avec des options, il est possible d’assembler des stratégies dites synthétiques.

Le spéculateur vendra sa position avant la date d’expiration ou le rouleau, il ne s’attend pas à recevoir physiquement le sous-jacent.

ARTICLES LIÉS