Pourquoi passer par un courtier en crédit ?

Selon l’étude menée par LesFurets, plus d’un Français sur cinq se sent mal soutenu dans la recherche de financement de prêts immobiliers. Comment surmonter ce sentiment ? La solution : passer par un professionnel, un intermédiaire dans le service bancaire et de paiement (IOBSP), plus souvent appelé courtier en crédit immobilier ! Le courtier s’occupe de construire le dossier, d’optimiser le plan de financement, de négocier le taux, l’assurance et les services auxiliaires avec les banques, de conseiller et d’accompagner l’emprunteur jusqu’à la signature avec le notaire. Cela permet d’économiser beaucoup de temps et d’argent en prenant soin de l’ensemble de la gestion du fichier pour trouver le meilleur financement. Et, cerise sur le gâteau, parfois le client ne paie pas de frais de courtage.

Intérêt, à travers un professionnel…

Selon l’étude, 23% des Français ont eu des difficultés à obtenir leurs prêts immobiliers, surtout compte tenu des procédures administratives mal gérées. En fait, les prêts immobiliers restent difficiles à obtenir, même si les banques empruntent encore, elles sont plus vigilantes quant à la qualité des dossiers et sont rigides sur certains critères… d’où l’intérêt de passer par un professionnel. Le courtier connaît les subtilités du trading, il joue plus que jamais son rôle d’expert dans l’information et la négociation des meilleures conditions de financement lorsque les taux d’intérêt sont bas. Le rôle du courtier n’est pas seulement celui d’intermédiaire entre le client et les banques. Il a également un rôle d’écoute, d’analyse et de conseil pour trouver le meilleur financement et, surtout, le meilleur pour sa situation.

Lire également : Comment renégocier ses crédits ?

Le courtier, tout d’abord, économise du temps, car il effectue la plupart des procédures au lieu de l’emprunteur, et donc des voyages inutiles à l’institution bancaire. Un agent immobilier sait comment déposer un dossier aux banques, alors qu’un client ne sait pas nécessairement comment le faire.

« Nous soulignons les points positifs de l’affaire, nous négocions l’exemption des remboursements anticipés et la délégation des compagnies d’assurance », explique Estelle Laurent, porte-parole de CREDIXIA. Notre valeur ajoutée est que nous offrons à nos clients individuels les frais de demande. Notre entreprise est d’offrir une solution de financement au meilleur prix.

A découvrir également : Différence taux fixe et taux variable

« ; Comme un « grossiste », le courtier négocie les conditions tarifaires, qu’une seule personne ne pouvait recevoir

Le courtier connaît le système bancaire, ce qui lui permet de négocier les meilleures conditions pour une affaire. Il sait comment présenter un cas et trouve les bons arguments pour obtenir du financement. Son savoir-faire peut être décisif pour l’issue de certains cas difficiles. Un courtier sera en mesure d’offrir et de négocier tous les services nécessaires à l’optimisation d’un sont nécessaires. Par exemple, fournit une meilleure assurance emprunteur pour un prêt immobilier qu’une banque n’offrirait pas. En conclusion, on peut dire que l’utilisation d’un courtier permet d’économiser du temps, de l’argent et de la tranquillité d’esprit. Est-il toujours nécessaire de choisir le bon courtier ?

Comment choisir votre courtier ?

Selon LeFurets, le courtier physique est favorisé par 15% des cadres, tandis que le courtier en ligne atteint une clientèle de 1% composée d’emprunteurs âgés de 35 à 49 ans. Avant de traiter avec un courtier, vous devriez prendre quelques précautions. Il est conseillé de consulter divers professionnels pour savoir ce que sont leurs banques partenaires, quelles sont les bases de négociation et quels sont leurs frais.

Une fois cette phase terminée, il ne reste plus qu’à donner à l’emprunteur un mandat. courtier pour rendre l’offre la mieux adaptée à ses besoins Trouvez-le. Selon l’étude, 41% des propriétaires se sentent non accompagnés, considèrent le temps de réponse à leur financement comme l’une des étapes les plus longues. Ce point crucial doit être confirmé avant la signature du mandat. Par exemple, dans les 15 jours ouvrables suivant la réception du dossier complet au sein de CREDIXIA, le client recevra la meilleure offre.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!