Comment optimiser le processus de recouvrement au sein des entreprises ?

L’optimisation du processus de recouvrement est une préoccupation majeure pour les entreprises. En effet, récupérer efficacement les créances auprès des clients est essentiel pour maintenir une trésorerie saine et assurer la pérennité des activités. Cependant, les dettes accumulées peuvent mettre en péril la stabilité financière de l’entreprise, voire conduire à sa fermeture. Cela peut également entraîner des litiges avec les fournisseurs. Découvrez ici comment sortir de ces goulots d’étranglement.

Automatisez le process recouvrement grâce au logiciel de gestion


Transformer les engagements de paiement en liquidités réelles disponibles dans votre caisse peut s’avérer complexe. Cette démarche exige à la fois simplicité pour une gestion en ligne fluide et efficacité pour des résultats tangibles. C’est pourquoi l’adoption d’un logiciel de gestion est essentielle pour vous permettre d’avoir une vision complète des dettes à encaisser en interne.

A lire également : Comment démarrer avec la crypto monnaie ?

Pour chaque client au sein de votre entreprise, le tableau de bord affichera diverses informations telles que le statut des paiements, les délais de règlement, le taux de recouvrement et le risque d’impayés. En mettant ces données à disposition de manière actualisée et en temps réel, vous pourrez élaborer un plan de recouvrement personnalisé.

Une relance efficace et bien organisée mettra la pression sur les débiteurs et les incitera à honorer leurs engagements. Votre outil vous permettra désormais de gérer l’encours client en envoyant des e-mails automatiques et programmés selon les profils. De plus, l’analyse des données qu’il met à votre disposition déterminera si un appel direct à chaque client est nécessaire.

A lire aussi : Les principales raisons de devenir indépendant

Enfin, un outil de gestion interne des créances favorisera la collaboration de tous les acteurs autour d’un même objectif et garantira à chacun l’accès aux informations appropriées selon son niveau d’autorisation.

Réduire dès le départ les impayés par des stratégies de prévention


Il est avantageux pour les entreprises d’établir un environnement limitant l’encours client plutôt que de devoir gérer des impayés. C’est pourquoi il est crucial de miser sur des conditions de vente claires et précises. Celles-ci incluent notamment la vérification de la solvabilité des clients, sans laquelle un accord de vente peut être refusé.

De plus, intégrer le retard de paiement parmi les conditions de vente est essentiel. Cela représente à la fois un moyen dissuasif contre les retards de règlement et une protection en cas d’impayés. Ainsi, le contrat de vente doit détailler les délais dépassés entraînant l’application de pénalités. Par exemple, pour les prestations payables comptant, le délai de paiement débute le jour de la prestation ou du service. Dans tous les cas, il est important de savoir que les pénalités applicables pour chaque retard sont fixées par la Banque centrale européenne.

Comment assurer son activité pendant le recouvrement


Pour un encours client significatif, il est important de trouver des palliatifs pour assurer le fonctionnement de vos activités. L’affacturage est un processus financier qui correspond bien dans ce cas de figure. Il consiste pour une entreprise à céder ses créances clients à un organisme financier spécialisé appelé factor. En échange de cette cession, elle reçoit immédiatement une avance sur le montant de ces créances, généralement entre 70 % et 90 %.

Le factor se charge ensuite de recouvrer les créances auprès des clients de l’entreprise et verse le solde restant une fois les paiements obtenus, déduction faite des frais et commissions convenus. Cette solution permet aux entreprises de disposer rapidement de liquidités pour financer leur activité.

ARTICLES LIÉS