Assurance professionnelle en 5 points : tout ce que vous devez savoir

Êtes-vous indépendant, auto-entrepreneur ou freelance ? Il est fort probable que vous ayez besoin de souscrire une assurance professionnelle. Devez-vous le faire ou non ? Si oui, quel type d’assurance pro souscrire ? Mais avant tout, combien cela vous coûtera d’abord ?

Combien une assurance professionnelle vous coûtera ?

Il n’y a pas de prix moyen pour l’assurance professionnelle. Le calcul d’une assurance professionnelle est relativement compliqué. De nombreux critères sont pris en compte dans le calcul. Les critères les plus importants sont quand même le chiffre d’affaires de votre entreprise, son activité ainsi que le niveau de garantie que vous choisissez.

A lire en complément : Le LOA, une solution pour acheter une voiture sans apport ?

Notez toutefois que quel que soit le statut de votre entreprise, celui-ci n’impacte pas le montant de votre assurance professionnelle. En somme, c’est surtout le chiffre d’affaires de l’entreprise qui importe le plus. Plus le chiffre d’affaires est élevé, plus le coût de l’assurance le sera. La meilleure façon de connaître le coût de votre assurance professionnelle est de demander un devis en ligne.

Avez-vous réellement besoin d’une assurance professionnelle ?

Le coût d’une assurance professionnelle, quelle qu’en soit la nature, est toujours une charge pour l’entreprise. Toutes les entreprises devraient souscrire une assurance professionnelle dans le cadre de son activité. Auto-entrepreneurs, indépendants, freelance… sont autant de métiers nécessitant la souscription d’une RC Pro.

A voir aussi : Les avantages du regroupement de crédit

L’assurance professionnelle est une protection contre les risques financiers pour vous ou votre entreprise. Il s’agit également d’une protection pour l’entreprise elle-même, ses salariés et ses clients. Logiquement, toutes les entreprises en ont besoin. Toutefois, l’assurance n’est pas du tout obligatoire pour tout le monde.

Quand l’assurance professionnelle est obligatoire

La souscription d’une assurance professionnelle entre dans le cadre de la gestion des risques de toute entreprise sérieuse. Toutes les entreprises, quelles que soient leurs activités, sont exposées à des risques et des dommages. La survenue de ces dommages, causés à ou causés par autrui ou causés par les préposés de l’entreprise, peut engendrer des pertes financières et des poursuites judiciaires.

Obligatoire pour les professions réglementées

Toutes les professions réglementées dont architecte, avocat, expert-comptable, géomètre-expert, et bien d’autres encore sont obligées de souscrire une assurance professionnelle. Il est à noter que seule l’assurance responsabilité civile professionnelle est obligatoire.

Les assurances professionnelles et ce qu’elles couvrent

La RCP est la fondamentale, elle est obligatoire pour les professions réglementées. Ensuite, vous avez la RCE – responsabilité exploitation qui sert à couvrir les risques et dommages potentiels en dehors de la réalisation de l’activité de l’entreprise. La RC Employeur quant à lui couvre les risques auxquels s’exposent les employés. L’assurance professionnelle multirisque couvre tout – cela va des locaux de l’entreprise en passant par le matériel informatique et les risques de cyber attaques.

Bien choisir son assurance professionnelle

Souscrire une assurance professionnelle n’est pas obligatoire pour tous les entrepreneurs ou les entreprises. Par contre, il est fortement recommandé dans certains domaines d’activités. Pour choisir la bonne assurance professionnelle, vous devez ainsi être à même d’évaluer les risques et les dommages auxquels vos activités vous exposent.

Supposons que vous êtes coiffeuse à domicile, en dehors de l’assurance RCP basique, il peut être judicieux de souscrire une assurance Responsabilité Civile Exploitation. Ceci pour vous couvrir en cas de dommages non relatifs à votre activité au domicile de vos clients. De même pour l’entrepreneur ou l’entreprise qui ont quelques salariés ou stagiaires, la RC Employeur est une option à ne pas écarter.

ARTICLES LIÉS