Le portage salarial : qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est un mode de travail qui attire de plus en plus les indépendants à la recherche d’une certaine sécurité financière et sociale. Il s’adresse aussi aux employés qui désirent lancer leur propre business, tout en gardant leur statut salarial. Cette nouvelle forme d’emploi rencontre un franc succès depuis de nombreuses années. Si vous voulez en savoir plus sur le portage salarial, alors restez sur ce guide.

Présentation

Le portage salarial désigne une relation contractuelle entre trois parties : une entreprise de portage, un travailleur indépendant, et la société cliente. Dans ce guide, il faut savoir qu’il se distingue des autres statuts, car étant situé entre l’indépendance et le salariat.

A découvrir également : L'épargne salariale est-elle avantageuse ?

Il y a trois types de contrats qui sont signés entre les parties concernées :

Un contrat de travail qui lie le travailleur indépendant et l’entreprise de portage. Il reprend les mêmes conditions que tout autre contrat salarial. Ensuite, une convention de portage qui donne la possibilité au travailleur et à la société de s’entendre sur les modalités de la relation.

A lire aussi : Merchandising pour entreprises : conseils pour tirer le meilleur parti des produits personnalisés

Enfin, il y a le contrat de mission préparé par l’entreprise et qui résume les clauses liées à l’exécution de la mission du travailleur pour son client. Que vous soyez négociateur immobilier, rédacteur web, graphiste, etc. il est possible de travailler sous portage salarial.

Fonctionnement du portage salarial

Avant de faire une mission en portage salarial, il est impératif de se renseigner en amont sur le portage salarial et son fonctionnement. Consultants professionnels, travailleurs en reconversion, retraités, jeunes diplômés… l’ensemble des profils peuvent profiter de cette forme de métier dont le mode de fonctionnement est assez simple.

portage salarial qu’est-ce que c’est

Le salarié porté jouit d’une certaine liberté dans le cadre de ses prestations auprès des clients. Il est libre de choisir la nature de la mission, sa durée, la rémunération, etc.  Par la suite, il peut conclure un contrat de prestation avec la personne ou l’entreprise concernée (client) et un contrat de travail avec l’entreprise de portage salarial. Pour finir, cette dernière facture au client les tarifs qui correspondent à la mission afin de préparer un bulletin de salaire au travailleur indépendant.

Une gestion administrative plus simple

Le portage salarial vous donne la possibilité de conserver votre autonomie tout en étant sauvé de toutes les contraintes liées à la gestion : relance client, facturation, comptabilité, différentes déclarations au niveau des organismes publics, etc. Il peut donc se concentrer entièrement sur ses missions, sélectionner les clients et fixer les tarifs en fonction de la prestation.

Un statut sécurisé

Les entreprises de portage salarial prennent à leur frais la relance des clients pour assurer la réception des salaires à leurs consultants portés de manière systématique. D’un autre côté, vous serez couverts contre les dommages durant les missions effectuées et ce, grâce à l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

Les atouts sociaux du portage salarial

Le travailleur porté jouit d’un contrat de travail en CDI ou CDD. Sa garantie sociale est donc la même que celle d’un salarié en entreprise : pension retraite, assurance maladie et sécurité sociale, assurance chômage… A cela, s’ajoute la responsabilité civile professionnelle et mutuelle. En outre, vous aurez un salaire mensuel vous permettant d’avoir une source de revenus régulière.

ARTICLES LIÉS