Quelle fiscalité pour une SCPI ?

Avec un fonctionnement similaire à celui des SCPI “classiques”, les SCPI fiscales présentent toutefois une particularité. Ces supports d’investissement ont un objectif bien précis, permettre une réduction d’impôts. Cela passe par l’acquisition de biens immobiliers éligible aux différents dispositifs de fiscalisation en cours.

Qu’est-ce qu’une SCPI fiscale ?

Le terme SCPI (société civile de placement immobilier) fiscale est une abréviation de langage pour désigner une SCPI résidentielle ou SCPI fiscale d’habitation.

Lire également : Quels avantages quand on obtient un meilleur taux immobilier ?

La SCPI résidentielle acquiert des appartements, des immeubles ou des maisons dans le but de bénéficier des différents dispositifs en vigueur pour défiscaliser. Pour cela, la SCPI fiscale d’habitation privilégie les investissements locatifs bénéficiant de mécanismes de défiscalisation, et plus particulièrement de réduction sur l’impôt sur le revenu (IR).

Ces divers mécanismes sont mis en place par les pouvoirs publics pour inciter les investissements dans le locatif et ainsi, palier à une offre insuffisante. De fait, ces solutions de défiscalisation s’adressent à des personnes souhaitant investir sur le moyen terme, en général, sur 12 à 15 ans.

A lire également : L'immobilier neuf dans la région de Toulouse : quels sont les avantages

À quelles fiscalités s’intéressent les SCPI résidentielles ?

Pour vous permettre d’obtenir des réductions d’impôt sur le revenu les SCPI fiscales se déclinent en plusieurs catégories. Qu’elles sont-elles ?

Les SCPI Pinel

Les SCPI Pinel investissent dans des logements éligibles au dispositif éponyme. Par le biais de la SCPI, les investisseurs s’engagent à acquérir un bien immobilier Pinel en vue de le mettre à la location à un tarif et des conditions encadrés.

En contrepartie, les investisseurs obtiennent une réduction d’impôts qui peut atteindre 21 % au bout de 12 ans. L’avantage fiscal est graduel car il octroie un abattement de 12 % du montant investi au bout de 6 ans et 18 % au bout de 9 ans.

Bien évidemment, en plus de cet avantage sur la feuille d’impôts, la SCPI encaisse des loyers et génère des bénéfices. Ces derniers sont redistribués à chaque investisseur au prorata de son investissement.

white concrete building at daytime

Les SCPI Malraux

Autres solutions de défiscalisation, les SCPI Malraux. Les investissements de telles sociétés civiles de placement immobilier sont strictement orientés vers les biens éligibles au dispositif Malraux.

Ce dernier vise les logements et immeubles d’habitation anciens devant faire l’objet d’une opération de restauration. Le “Malraux” est l’un des dispositifs de défiscalisation immobilière les plus anciens de France. Il a pour objectif de permettre la réhabilitation de bâtiments du patrimoine historique et architectural français, tout en favorisant une offre locative plus importante.

L’avantage fiscal accordé est compris en 22% et 30% du montant des travaux éligibles réalisés pour les sites patrimoniaux remarquables (SPR). En cas de couverture par un plan de sauvegarde et de mise en Valeur (PSMV), l’avantage est de 30%, sinon, c’est 22%.

Les SCPI de déficit foncier

La SCPI de déficit foncier est une solution de défiscalisation. Elle permet l’imputation des dépenses engagées pour entretenir, réparer ou améliorer des biens immobiliers détenus des revenus fonciers de la SCPI résidentielle.

Les dépenses engagées viennent ainsi en déduction des loyers perçus. Si celles-ci sont plus importantes que les ces mêmes loyers, cela crée un déficit foncier. Ce dernier est déductible à hauteur de 10700 euros annuels pour chaque investisseur. Si le déficit est supérieur à cette limite, la différence peut être reportée et déduite dans les dix ans qui suivent.

Quelles différences entre SCPI fiscale et SCPI de rendement ?

La SCPI de rendement a pour seul objectif d’investir dans des biens immobiliers d’habitation ou de bureaux afin de dégager des rendements. Elle permet également aux particuliers d’investir dans des biens d’ordinaire réservés aux professionnels.

La SCPI fiscale n’a pas pour objectif premier de dégager de rendements. Elle est en revanche très utile pour défiscaliser et obtenir des réductions d’impôt sur l’IR.

ARTICLES LIÉS