Le crédit sans apport est-il la meilleure option pour votre entreprise ?

Créer ou développer une entreprise nécessite souvent des investissements importants. Tous les entrepreneurs n’ont pas toujours les moyens financiers nécessaires et décident de recourir au prêt bancaire sans apport. À première vue, c’est une option intéressante ! Mais, on se rend très vite compte de la complexité de la démarche et du coût engendré.

Prêt bancaire sans apport, une option qui retarde votre entreprise

Obtenir un prêt bancaire sans apport est assez difficile et délicat. Pour que la banque valide votre dossier, il va falloir faire preuve d’une véritable expérience et fournir plusieurs documents. Le processus est assez long vu que la structure bancaire prend les précautions nécessaires pour s’assurer que vous pourrez rembourser le prêt. Il est également possible que le taux d’intérêt soit un peu plus élevé que d’ordinaire. Les mensualités pour l’assurance peuvent être revues à la hausse. Ainsi, vous dépenserez plus pour un prêt sans apport qu’avec un prêt avec apport. En outre, votre demande prendra plus de temps qu’il n’en faut.

A découvrir également : SACCEF : comment ça marche ?

Cette option peut être avantageuse à la création ou au cours du développement d’une entreprise. L’entrepreneur aura juste l’obligation de présenter un dossier super convaincant et tenir compte des contraintes que présente une telle demande. Pour des besoins urgents, cette solution de financement n’est sans doute pas la meilleure solution à privilégier. Les efforts et la durée du traitement augmenteront en fonction du montant voulu.

Les conseils pour obtenir un prêt bancaire sans apport

Si le prêt professionnel sans apport est votre unique solution, vous pourriez user de quelques astuces pour l’obtenir plus rapidement.

A voir aussi : Les avantages du crédit pour les fonctionnaires : tout ce que vous devez savoir

Bien défendre le projet

Dans un premier temps, vous devez bien justifier la nécessité d’avoir un prêt. Lorsque c’est pour créer une entreprise, il serait primordial de démontrer que c’est une idée nouvelle qui a pratiquement toutes les chances de réussir. L’idéal serait de se baser sur des indicateurs concrets ; ce qui vous sera assez difficile en début d’activité. Pour ceux qui exercent déjà, transmettre plusieurs documents de vos activités récentes montrant vos bonnes performances serait un atout indéniable.

Avoir un dossier convaincant

Vu que vous n’aviez pas d’apport, votre principal atout est la pertinence de votre dossier. Ce dernier devrait contenir toutes les pièces et les informations nécessaires. D’abord, le business model est important. Dans ce document, la banque s’attend à avoir des informations sur : les produits et les services de l’entreprise, la clientèle cible, la situation de la concurrence, l’organisation et le business plan. Le business plan est une partie importante puisqu’il renseigne sur la trésorerie de l’entreprise d’ici quelques mois ou plusieurs années. Ce document éclaire mieux l’état financier actuel de la structure ainsi que les probables évolutions et régressions.

Faire bonne impression à l’entretien

Le banquier demandera certainement à vous voir afin de s’assurer que vous êtes réellement ce que vous prétendez être ! Si au cours de l’entretien vous ne vous montrez pas convaincant, la structure bancaire peut rejeter votre demande bien que votre dossier soit convaincant.

Proposer des garanties

Si vous pouvez proposer des garanties, faites-le ! Elles augmenteront votre chance d’obtenir le crédit souhaité. On a les garanties de l’entreprise et les garanties personnelles de l’entrepreneur. En ce qui concerne les garanties personnelles de l’entrepreneur, il est préférable d’opter pour la caution personnelle. La seconde catégorie de garantie comprend principalement le gage sur stock.

ARTICLES LIÉS