Le retour des locations meublées à Bordeaux : une opportunité

Avant la crise sanitaire, le monde du tourisme était en pleine explosion. Cela a porté un nombre de propriétaires de biens immobiliers à modifier leur offre, transformant leur appartement locatif en Airbnb. Plusieurs ont même acheté d’autres biens, afin de les offrir en location temporaire aux touristes. Alors que la crise sanitaire s’allonge, une partie d’entre eux remet leur bien en location meublée annuelle. Voici la situation à Bordeaux.

Une époque difficile pour certains propriétaires

Cela peut paraître étrange, alors que le prix de l’immobilier ne cesse de grimper à Bordeaux (malgré une légère baisse des ventes), mais certains propriétaires ne parviennent plus à payer leur crédit et se voient forcer de mettre leur bien en vente. En faute, la pandémie qui nous afflige depuis plus d’un an, et qui a vu les réservations de type « Airbnb » diminuer. En réalité, elles sont presque entièrement à l’arrêt. Ceux qui n’ont pas su s’adapter depuis, ont connu des pertes de revenus sur une année entière ; une durée trop longue pour pouvoir espérer survivre. Les plus sages ont déjà remis leur appartement sur le marché en tant que location meublée, de longue durée.

A lire aussi : Achat immobilier : comment négocier efficacement ?

Solution pour les nouveaux logements

Grâce à la gestion locative à Bordeaux, les propriétaires de nouveaux logements qui espéraient entrer sur le marché Airbnb avec leur nouveau bien immobilier, peuvent respirer calmement. En effet, ce type de service permet au propriétaire de laisser le soin de la location de leur nouvel appartement à des professionnels du milieu. En utilisant leur vaste réseau, il trouve rapidement de nouveaux locataires et s’occupe ensuite de la gestion du bien. Cette offre est encore plus populaire qu’auparavant dans la situation de crise sanitaire que nous traversons.

Une augmentation exponentielle de locations meublées

Avant les confinements et les restrictions touristiques que nous connaissons aujourd’hui, trouver une location au cœur de la ville de Bordeaux était pratiquement impossible. Une grande majorité des biens se trouvaient, à l’époque sur des réseaux tels qu’Airbnb, ce qui réduisait grandement l’offre pour ceux qui désiraient s’y établir.

A voir aussi : Comment échapper au regard de ses voisins dans son jardin ?

Lorsque l’on observe l’offre aujourd’hui, on se rend compte qu’elle a doublé, par rapport à l’année précédente. Un agent immobilier de la région de Bordeaux souligne qu’en une semaine, il lui arrive de transférer jusqu’à trois logements Airbnb en location meublée de douze mois.

Il sera difficile pour l’industrie de la location d’appartements court terme de retrouver toute la dynamique d’avant crise, car les propriétaires seront beaucoup plus hésitants à refaire le saut, inquiet d’un retour potentiel de la COVID-19 ou d’une autre pandémie.

Quels avantages pour les locataires ?

Quels avantages pour les locataires ? Les locations meublées à Bordeaux présentent de nombreux atouts pour les potentiels locataires. La flexibilité est l’un des principaux points forts de ce type de logement. Contrairement aux contrats de location classiques qui s’étendent souvent sur une durée minimale d’un an, les locations meublées offrent généralement des périodes plus courtes, allant de quelques mois à un an.

Cette flexibilité permet aux locataires d’adapter leur mode de vie en fonction de leurs besoins et obligations professionnelles. Que ce soit pour une mission temporaire dans la région ou une formation professionnelle, louer un appartement meublé offre la possibilité de s’installer rapidement sans se soucier du mobilier.

Le confort est aussi au rendez-vous dans ces logements entièrement équipés. Les propriétaires mettent tout en œuvre pour fournir des espaces agréables et fonctionnels où il ne manque rien. Du mobilier moderne aux électroménagers haut-de-gamme en passant par les accessoires indispensables tels que la vaisselle et le linge de maison, chaque détail est minutieusement pensé afin d’offrir une expérience résidentielle optimale.

En louant un appartement meublé à Bordeaux, non seulement vous gagnez du temps et évitez tout tracas lié au déménagement ou à l’aménagement intérieur, mais vous bénéficiez aussi d’une solution clés-en-main qui facilite votre quotidien.

Vivre dans un quartier prisé comme Bordeaux Centre apporte son lot d’avantages supplémentaires. Vous profiterez ainsi pleinement des commerces de proximité, des restaurants branchés et des activités culturelles qui font la renommée de cette ville. En vous installant dans un logement meublé, vous avez la possibilité d’intégrer rapidement une communauté dynamique et de profiter pleinement du charme unique que Bordeaux a à offrir.

Le retour des locations meublées à Bordeaux représente une réelle opportunité pour les locataires en quête de flexibilité et de confort. Que ce soit pour un court ou long séjour, ces logements entièrement équipés offrent une solution pratique et agréable pour s’installer dans cette magnifique région. Alors n’hésitez plus, sautez sur l’occasion et vivez l’expérience bordelaise sans contrainte !

Les nouvelles réglementations pour encadrer ce marché en plein essor

Les nouvelles réglementations pour encadrer le marché en plein essor des locations meublées à Bordeaux sont mises en place afin de garantir une meilleure protection tant pour les locataires que pour les propriétaires. Effectivement, l’augmentation significative de ce type de location a suscité un besoin urgent d’établir des règles claires et équitables.

La ville de Bordeaux a instauré un nouveau dispositif qui impose aux propriétaires souhaitant mettre leur bien en location meublée de s’enregistrer auprès des autorités locales. Ce processus vise à vérifier la conformité du logement avec les normes de sécurité et d’habitabilité en vigueur. Il permet aussi aux services municipaux de mieux contrôler le respect des obligations fiscales liées à cette activité.

Cette mesure apporte une certaine transparence sur le marché immobilier bordelais et contribue ainsi à prévenir les fraudes.

ARTICLES LIÉS