Emménagement : conseils et astuces pour l’ouverture d’un compteur Enedis !

Vous déménagez ? Nouvelle adresse, nouveau cocon, nouvelle vie. Vous devez obligatoirement passer par cette étape : l’ouverture d’un compteur Enedis. Cette procédure sert simplement à mettre votre compteur d’électricité à votre nom, et à effacer celui de l’ancien locataire ou propriétaire.

L’ouverture d’un compteur Enedis : dans quels cas ?

L’ouverture d’un compteur Enedis, le gestionnaire du réseau d’électricité, est requise à chaque emménagement. Dans le cas d’un logement non neuf, la rapidité de l’exécution de cette démarche, quant à elle, dépend principalement d’un fait qui n’est pas de votre ressort : l’ancien occupant (locataire ou propriétaire) a-t-il coupé l’électricité ?

A voir aussi : Comment fonctionne un simulateur de prêt immobilier ?

● Si non, cela signifie que le précédent occupant du logement dans lequel vous allez emménager n’a pas encore entamé les démarches de résiliation de son contrat d’électricité. Dès lors, le compteur électrique est encore à son nom. Le passage d’un technicien Enedis n’est pas obligatoire, étant donné que le compteur passera à votre nom le jour de votre emménagement.

● Si oui, cela signifie que l’ancien occupant a bien procédé à sa résiliation. Vous avez donc la possibilité de contacter le fournisseur d’électricité chez qui vous souhaitez souscrire une offre (TotalEnergies, Engie, Plüm Énergie…) Ce dernier s’occupera de contacter Enedis pour mettre le compteur à votre nom, le passage d’un technicien sera potentiellement requis, et vous disposerez de l’électricité assez rapidement (une quinzaine de jours en général après que la demande a été émise au fournisseur).

Lire également : Comment choisir des garde-corps de balcon ?

Quelles sont les démarches à entamer pour obtenir l’électricité dans un logement neuf ?

Si vous emménagez dans un logement neuf, qui n’a de ce fait jamais été occupé auparavant, il sera nécessaire de procéder à quelques ajustements afin de pouvoir bénéficier de l’électricité.

● Premièrement, vous devrez faire la demande de raccordement du logement au réseau de distribution d’électricité auprès d’Enedis
● Ensuite, vous serez tenu d’obtenir le certificat de conformité Consuel, qui est un élément obligatoire pour souscrire une offre d’électricité dès la fin du raccordement.
● Troisième étape, il vous faudra souscrire une offre chez un fournisseur d’énergie.

Quelles sont les coûts d’une mise en service ?

Un logement neuf ou non nécessite une mise en service du compteur au nom du nouvel occupant, dès qu’il emménage. Pour ce faire, il lui faudra contacter un fournisseur d’énergie, qui procédera ensuite lui-même aux démarches liées à la mise en service en contactant Enedis. Notons toutefois que cette dernière requiert certains coûts.

En effet, pour un logement neuf, la mise en service initiale est facturée 51,47 €, et est effective sous 10 jours ouvrés. En revanche, si le logement était déjà occupé, le coût est de 13,94€, sous 5 jours ouvrés.

Cependant, si vous avez besoin de l’électricité avant, il est possible de demander une mise en service express, sous deux jours ouvrés : 52,90€.

Enfin, pour ceux qui auraient besoin du courant le jour même, il faut solliciter une mise en service urgence : 67,87€, si le compteur est un Linky; sinon, ce sera 148,72€ pour les compteurs électromécaniques et électroniques.

ARTICLES LIÉS