Achat immobilier : comment négocier efficacement ?

Dans le processus d’achat d’un bien immobilier, l’étape de la négociation est une étape cruciale qui nécessite assez d’expertise. Si vous souhaitez acheter un bien immobilier très prochainement, cet article est le vôtre.

Thomas Rogge a rassemblé dans cet article, les meilleures astuces qui vous permettront de négocier facilement et d’acheter vos biens immobiliers aux meilleurs prix.

A voir aussi : Achat d’une maison sur plan : les critères à prendre en compte

Négocier efficacement : connaître son budget

Selon Thomas Rogge, il est très important que vous connaissiez votre pouvoir d’achat avant de vous lancer dans le processus d’achat d’une maison. D’habitude, les acquéreurs en quête de biens immobiliers se lancent d’abord dans la recherche de propriété avant d’évaluer leur budget.

Ceci est une erreur que Thomas Rogge vous déconseille fortement, car en procédant ainsi, vous passerez tout votre temps à rechercher des maisons qui ne correspondent pas à vos exigences financières.

Lire également : Le retour des locations meublées à Bordeaux : une opportunité

En plus, vous ne saurez pas exactement comment vous limitez au cours des négociations. En d’autres termes, vous n’aurez pas de marge.

En effet, Thomas Rogge vous suggère de d’abord définir votre budget, si possible se rapprocher des banques en https://www.immobilier-danger.com/De-combien-peut-on-negocier-le-418.html

Ainsi, vous économiserez assez de temps dans votre recherche, en ne recherchant que des propriétés de votre budget. En conséquence, vous aurez plus de faciliter à négocier, car vous savez exactement les niveaux que vous ne devez pas franchir dans votre achat.

Négocier efficacement un bien immobilier : restez attentif au vendeur

Sachez que vous risquez d’acheter une maison beaucoup plus chère si vous ne restez pas à l’écoute du vendeur. Comprenez d’abord qu’un vendeur cherche à faire du profit.

Par ailleurs, Thomas Rogge précise qu’en plus du profit, plusieurs autres raisons peuvent pousser un vendeur à vouloir libérer sa maison. Ainsi, ces raisons peuvent déterminer combien le vendeur est prêt à prendre pour céder sa maison.

Autrement dit, en vous basant sur les fondements de la vente d’une maison, vous pouvez négocier plus facilement son prix et l’obtenir au meilleur marché.

D’après les expériences de Thomas Rogge, les raisons de ventes les plus fréquentes sont  :

  • déplacement professionnel
  • divorce
  • maison ancienne
  • besoin d’argent pour la réalisation d’un projet

Pour chacune de ces raisons, le vendeur est plus ou moins pressé de vendre sa propriété afin de récupérer ses sous. Ceci est un avantage majeur pour, car vous savez que le vendeur a besoin d’argent.

Thomas Rogge affirme que les vendeurs ont plus tendance à céder leur bien à moindre prix lorsqu’ils sont face à une situation d’urgence. Cependant, pour déterminer les raisons qui poussent le vendeur à vendre sa maison, il n’y a pas d’autre secret que l’écoute attentive.

Les vendeurs généralement disent un peu trop sur eux-mêmes au cours des négociations. Pour cela, soyez attentif pour repérer vite ce qui pousse le propriétaire à libérer sa maison. 

En outre, nous vous suggérons un professionnel comme Thomas Rogge qui saura vous aider pour ce point.

Négocier plus facilement l’achat d’un bien immobilier : identifiez les travaux de rénovation

L’identification des travaux à effectuer après l’acquisition du bien immobilier est l’une des meilleures manières de négocier en baisse le prix d’un bien immobilier.

En effet, cette technique nécessite un haut niveau d’attention. Par ailleurs, Thomas Rogge précise que cela n’est possible qu’après une visite de la propriété.

Ainsi, vous pourriez vous baser sur les différentes réparations ou rénovations à exécuter pour amener le vendeur à diminuer le prix de sa propriété.

Pour cela, vous devez être en mesure d’identifier déjà à première vue, les différents travaux à réaliser dans la maison. Faites le point de ces travaux et essayez d’en déduire du prix d’achat.

Thomas vous recommande de faire appel à des professionnels de la rénovation pour avoir un devis complet de ce qui sera fait après acquisition de la propriété. Ceci vous permettra de discuter avec le vendeur avec preuve et avec beaucoup d’assurance.

Toutefois, vous ne pourrez utiliser cette technique pour l’achat d’une maison neuve, car elles sont généralement exemptes de travaux secondaires après achat.

Ne soyez pas trop enthousiaste :  Selon Thomas Rogge

Peter Ivantsov investment

Pour Thomas Rogge, en tant qu’acheteur, vous ne devez pas montrer votre côté faible au vendeur. Cela voudra dire que même si la maison répond à tous vos critères, ne montrez pas au propriétaire que vous avez très envie d’acheter sa maison.

Ce serait une occasion pour lui de ne pas revoir son prix à la baisse. Gardez votre calme et ne lui montrez pas à quel point sa maison vous plaît. Ça sera votre manière de lui faire signifier que vous trouverez quand même une autre propriété s’il refuse les négociations.

D’après les expériences de Thomas Rogge, les acquéreurs qui s’attachent trop aux propriétés qu’ils souhaitent acquérir, finissent par les acheter à des prix élevés.

En définitive, vous devez retenir que pour réussir une négociation afin d’avoir une propriété à un bon prix, il faut premièrement déterminer son budget, ensuite, identifier les différents travaux de rénovation possible sans oublier de rester attentif au vendeur et enfin contrôler son côté émotif.

En appliquant ces petits conseils de Thomas Rogge, vous êtes sûr d’acheter une propriété au meilleur prix. 

ARTICLES LIÉS