Achat d’un restaurant : comment réussir votre investissement ?

Vous projetez d’investir et de vous lancer dans la restauration. Ouvrir un restaurant peut en effet être une affaire intéressante. Pour que l’investissement soit une réussite, élaborez en premier lieu un plan de financement. La mise en place d’un tel projet d’envergure nécessite des moyens conséquents, qui exigent souvent l’obtention d’un prêt professionnel. En général, les apports personnels ne permettent pas d’assurer la totalité du financement. Le domaine de la restauration requiert une connaissance en hygiène alimentaire et en gestion financière. Retrouvez dans ce guide ce qu’il faut faire pour que votre futur restaurant soit rentable.

Le choix du restaurant

Pour que votre investissement soit rentable, le choix du restaurant à acheter est primordial.

A lire en complément : L'immobilier : investissement de référence en période de crise

Savoir où chercher

Pour trouver le local idéal, une prospection efficace et complète est à réaliser. Après avoir affiné votre projet et déterminé vos objectifs, vous devrez prospecter pour trouver le bien. C’est certes facile avec internet, mais l’opération peut être chronophage et les annonces ne représentent pas forcément la réalité des biens. Pour acheter un restaurant, il est plus que préférable de se rapprocher d’un partenaire immobilier spécialisé dans la cession de fonds de commerce. Celui-ci dispose d’un vaste réseau et peut avoir des connaissances et des mandats qui pourraient vous intéresser. De plus, un professionnel de l’immobilier peut vous faire gagner du temps dans vos recherches.

Aller au plus près de sa clientèle

Une fois le restaurant trouvé, l’une des opérations à ne jamais négliger est de faire un point sur la clientèle. Il est très important de se renseigner sur la base de données du restaurant. Pour cela, vous devez poser les bonnes questions. Est-ce que le type de clientèle du restaurant est compatible avec votre clientèle cible ? Quelle est la fréquence de fréquentation des clients ? Ces aspects sont primordiaux pour éviter que les besoins des clients ne correspondent pas à votre projet. Certes, il vous est possible de vous lancer dans un changement de clientèle, mais cela nécessite encore de nombreuses étapes.

A découvrir également : Les bonnes raisons d’investir dans des SCPI

Investissement achat restaurant

Opter pour la praticité

L’un des points également à étudier est la disposition du local de votre futur restaurant. Est-ce que l’agencement de la salle correspond à votre projet ? Cette condition peut être négligée si vous avez prévu des travaux dans l’établissement. N’oubliez surtout pas de vérifier si la cuisine de votre futur restaurant est équipée et répond à vos goûts, ou encore qu’elle est assez grande, etc.

Il est aussi important de vérifier la zone de stockage, le nombre de couverts, l’accès au lieu. Chaque détail compte pour assurer la rentabilité de votre investissement. L’amélioration d’un restaurant peut encore demander un budget conséquent, comme par exemple le remplacement des équipements vétustes ou l’achat des équipements manquants en cuisine, la mise en place d’une chambre froide, l’achat de matériel et ustensiles à utiliser, etc. De ce fait, il est conseillé de rester vigilant sur les éléments déjà existants dans votre futur restaurant.

La conformité aux normes du restaurant

Avant de finaliser les formalités d’achat, il est primordial de vérifier la conformité du bien. Il s’agit d’un établissement relevant du public ou ERP, et de ce fait, il est soumis à certaines normes officielles afin d’assurer le confort et la sécurité des clients.

Une norme non respectée signifie des travaux, et donc des budgets supplémentaires à prévoir. Pour éviter un investissement risqué, il est conseillé de s’assurer que la structure respecte bien les normes avant de l’acquérir. Il faut également vérifier l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Vous devrez aussi garantir les dispositions relatives à la sécurité, comme l’existence de l’alarme incendie, la circulation, l’évacuation, le désenfumage, ou encore les normes d’hygiène. Acheter un restaurant conforme vous donne une garantie d’éviter toute pénalisation inopinée.

Les démarches administratives pour l’achat d’un restaurant

Pour pouvoir ouvrir votre restaurant, vous avez besoin de l’aval des autorités. La démarche est à effectuer dès l’achat de l’établissement. Une autorisation de l’administration vous permet de gérer et d’exploiter en toute tranquillité votre affaire.

Si vous envisagez de commercialiser des boissons par exemple, une licence sur la catégorie des boissons proposées est obligatoire. Il faut donc s’assurer que l’établissement détient cette autorisation avant d’acquérir le restaurant. En plus de la grande licence, c’est-à-dire la licence de restaurant, l’établissement doit par exemple avoir une licence 4 pour pouvoir vendre de l’alcool.

Si la structure dispose d’une terrasse, il faut demander l’autorisation aux autorités compétentes d’exploiter celle-ci. La demande doit être déposée soit auprès de la préfecture, soit la mairie. Il faut tout de même faire attention sur ce point, car cette autorisation est personnelle et ne doit pas faire partie de la vente. Si vous souhaitez donc acquérir le bien, vous devez demander une nouvelle autorisation à votre nom.

Le personnel du restaurant

Parmi les points à considérer figurent aussi les compétences du personnel du restaurant. En achetant un restaurant, vous avez en effet la possibilité de reprendre le personnel déjà existant. Il est donc important de les connaître, de savoir leur mode de fonctionnement, leurs rémunérations, etc.

Pour bien gérer le personnel, il est préférable d’avoir des notions en droit du travail. Cela peut vous être utile pour analyser les contrats de travail, le niveau de rémunération, la durée et la nature des contrats. Si vous ne maîtrisez pas le domaine, il est fort recommandé de recourir aux services d’un spécialiste. Vous pouvez par exemple faire appel à un expert-comptable ou un avocat pour gérer cette partie.

acheter fonds de commerce restaurant

L’analyse du prix d’achat

Si tous ces points sont conformes à vos attentes, vous pouvez avancer dans votre projet en vous penchant sur le prix d’achat. C’est un point crucial à étudier pour assurer la rentabilité de votre investissement.

Tout propriétaire souhaite céder son affaire à un prix intéressant. C’est donc à vous de négocier et de tenter de faire baisser le prix. Afin de trouver une juste estimation du bien et de trouver un terrain d’entente acheteur-vendeur, il est conseillé de faire appel à un partenaire professionnel.

Certains éléments sont à considérer pour établir le prix de vente d’un établissement. Il faut d’abord tenir compte de la clientèle, de la réputation de l’établissement, du chiffre d’affaires et de l’excédent brut d’exploitation. Ces différents points sont utiles pour établir une estimation. Vous pouvez demander le CA réalisé durant les 3 dernières années d’exercice, ou encore vous renseigner sur les bénéfices réalisés.

ARTICLES LIÉS