Quelles sont les étapes à suivre pour devenir franchisé ?

Monter son entreprise n’est pas chose facile. Il est important de faire les bons choix afin d’optimiser ses chances de réussites. Le mieux est de partir sur un concept déjà existant et qui a de la notoriété pour accélérer le décollage. D’ailleurs, c’est ce qu’une franchise apporte. Toutefois, même devenir franchisé est un processus qui demande beaucoup d’implication. Si le concept vous intéresse, voici quelques étapes clés à suivre. 

Commencez par déterminer ses capacités 

Avant toute chose, il faut voir les définitions. Un franchisé est un créateur d’entreprise exploitant le concept du franchiseur. C’est le cas, par exemple, lorsque vous rejoignez l’enseigne d’une entreprise déjà bien assise comme la franchise Cavavin. Avec l’autorisation du franchiseur et moyennant une contrepartie financière, le franchisé démarre sur un concept ayant déjà fait ses preuves. Dans cette optique, ce dernier doit avoir plusieurs capacités : management, gestion, droit, sens des affaires, prise de décision et relationnel.

A découvrir également : Comment créer votre propre entreprise dans le secteur des bijoux/accessoires ?

Par ailleurs, il faut considérer le facteur humain. L’équipe est-elle disponible ? Quels objectifs poser en montant l’affaire ? Surtout, n’oubliez pas l’axe métier. Qu’est-ce qui vous inspire ? Avez-vous des compétences particulières exploitables ? Quel est le niveau de financement disponible ?

Faites le bon choix de franchiseur 

Une fois les capacités déterminées, la seconde étape consiste à choisir son franchiseur. Le concept à prendre dépend des réalités du marché. Vous devez donc vous renseigner sur ce qui peut marcher là où vous pensez vous implanter. Devenir franchisé, même s’il faut faire le choix d’un concept déjà existant, n’en est pas moins une entreprise qui démarre. Bien évidemment, vous devez faire un choix pertinent qui s’accorde avec vos capacités. Cela fait déjà office de filtre, car les choix peuvent vite devenir trop nombreux.

A voir aussi : Pourquoi faire appel à un avocat international ?

Une fois que vous aurez précisé votre domaine, vous devez entrer en contact avec les franchiseurs qui vous intéressent. Chacun se doit de vous fournir un document d’information précontractuel ou DIP qui vous sera très utile. C’est aussi en quelque sorte le meilleur moyen de comparer pour faire votre choix. Renseignez-vous au maximum pour qu’il y ait une vraie transparence et restez méfiant par rapport aux avantages démesurés. 

Le côté administratif 

Une fois vos capacités déterminées et les bons collaborateurs trouvés, il faut passer à l’étape finale. Mettez sur pied un bon business plan. Ce document que vous présenterez aux financeurs et franchiseurs comprendra les éléments prouvant la faisabilité économique de la franchise.

Une fois que vous aurez le top des décideurs suite à votre business plan, il faut mettre les choses sur pied. Entre autres, s’implanter là où il le faut. Si possible, placez votre franchise à proximité d’un centre logistique de la maison-mère. Cela vous facilitera les échanges ; car il y en aura beaucoup non seulement à l’implantation, mais aussi tout au long de l’existence de la franchise. Demander de l’aide au franchiseur fait partie intégrante des droits du franchisé. Ensuite, il est important de déterminer le statut juridique de votre entreprise. Enfin, une fois tous ces points mis au clair, vous pouvez passer à l’étape ultime qui est de signer le contrat de franchise.

ARTICLES LIÉS