Pourquoi faire appel à une contre-expertise en cas d’incendie ?

En cas de sinistre suite à un incendie, toute compagnie d’assurance doit aider ses assurés. Elle doit leur donner une indemnisation qui leur permettra de couvrir les dégâts causés par l’incendie. Afin de bénéficier d’une bonne indemnisation, vous pouvez recourir à une contre-expertise. Cela vous permettra de refaire une analyse des dégâts subis par votre habitation suite au passage de l’expert envoyé par la compagnie d’assurance. Découvrez plus en détail les raisons pour lesquelles vous devez faire une contre-expertise en cas d’incendie.

Contester la décision de l’assureur

En cas de sinistre ou d’incendie, votre assureur se doit de vous indemniser. Avant de le faire, il procèdera à des vérifications pour voir l’étendue des dégâts. Pour ce faire, l’assureur va déléguer un expert immobilier sur les lieux. Ce dernier mènera ses investigations afin de déterminer l’étendue des dégâts causés par l’incendie. Une fois son analyse terminée, il rendra compte à la compagnie d’assurance qui devra à son tour déterminer le montant de l’indemnisation.

A lire également : Quels sont les différents types de panneaux de signalisation et leur pertinence ?

Cependant, il se peut que vous ne soyez pas d’accord avec l’analyse effectuée par l’expert et la décision de votre assureur après le sinistre. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un expert pour réaliser une contre-expertise. Ce dernier devra à nouveau refaire les analyses des dégâts subis par votre habitation. Ainsi, vous pourrez présenter à votre assureur des preuves pouvant justifier votre contestation. Lorsque votre réclamation est justifiée, la compagnie d’assurance se verra dans l’obligation de changer sa décision et d’en trouver une qui sera avantageuse pour vous.

Négocier votre indemnisation à la hausse

Lorsque votre habitation subit un sinistre, l’assureur fait souvent tout pour que l’indemnisation dont vous devez bénéficier soit maigre. Ils font aussi leur possible pour éviter l’intervention d’un expert privé. Lorsque c’est ainsi, vous pouvez recourir à une contre-expertise afin de renégocier votre indemnisation à la hausse.

Lire également : Regard sur le marché belge de l'assurance-vie

Un contre-expert apportera un avis extérieur et objectif qui vous permettra de refuser l’indemnité proposée par votre compagnie d’assurance. Avec les éléments que vous apportera le contre-expert après son expertise, vous pourrez demander à l’assureur de revoir votre indemnisation à la hausse.

Anticiper sur votre situation

N’attendez pas que votre compagnie d’assurance intervienne avant de recourir à une contre-expertise. Faites le plus tôt possible appel à un expert pour évaluer les dégâts subis par votre habitation lors de l’incendie. Cela vous permettra de gagner du temps. De plus, le contre-expert prendra les premières précautions en attendant l’arrivée de l’expert délégué par votre compagnie d’assurance.

Dans sa démarche préventive, votre expert va constituer un dossier solide pour recenser les dégâts subis par votre habitation après le sinistre. Il pourra également faire une demande d’indemnisation et défendre vos intérêts face à votre compagnie d’assurance. Il faut donc retenir que c’est seulement grâce à une contre-expertise que vous trouverez des éléments solides pouvant justifier l’importance des dégâts subis en cas de sinistre. Ainsi, vous pourrez obtenir un dédommagement qui pourra correspondre à vos attentes.

Un gain de temps considérable

Un autre avantage de recourir à une contre-expertise est que cela vous permet d’accélérer le processus d’indemnisation. Grâce à l’intervention d’un expert, vous pourrez évaluer beaucoup plus vite des conséquences d’un sinistre. Le professionnel prendra la peine de faire une analyse complète et profonde pour trouver les causes réelles de l’incendie. Une fois qu’il finit ses investigations, vous pouvez vous servir de ses résultats pour demander une juste indemnisation à votre compagnie d’assurance. Elle vous répondra dans un délai beaucoup plus court. Ainsi, vous gagnez plus de temps.

ARTICLES LIÉS