Les salaires en SSII : quels sont les différents facteurs de variation ?

Travailler dans une SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique) est une option intéressante pour de nombreux profils IT. En effet, les SSII proposent une grande variété de postes aux profils techniques : consultant, chef de projet, ingénieur, développeur, technicien infra… Les salaires varient beaucoup selon le métier, l’expérience et la localisation. Mais quel niveau de rémunération peut-on espérer dans ces structures ? Le point ici.

Le salaire dépend avant tout de l’expertise technique


En SSII, le salaire dépend d’abord des compétences techniques maîtrisées par le collaborateur. Plus vous êtes expert dans un domaine pointu, plus votre salaire sera élevé dans une startup comme celle que vous retrouverez ici. À titre d’exemple, un développeur junior débutera autour de 35 000 € brut annuel. Avec 5 ans d’expérience, il passe expert sur un langage particulier et gagne 45 000 €. Un architecte logiciel confirmé peut atteindre 75 000 €, voire plus. L’éventail est aussi très large sur les métiers infra.

A découvrir également : Comptabilisation du loyer perçu : maîtrisez les écritures comptables

Le salaire d’un technicien débutant se situe autour de 28 000 € tandis qu’un expert réseau expérimenté gagnera au moins le double. La maîtrise de compétences rares comme la cybersécurité fait aussi grimper les salaires.

L’expérience joue beaucoup

L’expérience professionnelle acquise sur le terrain est un facteur clé pour la rémunération en SSII. Les salaires démarrent bas pour les profils juniors sortis d’école et progressent vite avec les années d’expérience.

A lire aussi : 10 conseils pour gérer votre budget financier

Au bout de 5 à 8 ans d’expérience selon le poste, on atteint le statut de confirmé avec une rémunération confortable. Par la suite, l’expérience fait encore augmenter le salaire, mais de façon moins marquée. Il faut ajouter de l’expertise pour progresser davantage. La richesse des missions réalisées compte aussi. Un profil ayant travaillé pour des clients prestigieux ou piloté des projets complexes verra sa valeur augmenter.

La localisation du poste influe sur le salaire


Pour un même poste, le salaire en SSII sera plus élevé dans les grandes métropoles, où le coût de la vie est important. À Paris, les salaires sont majorés de 20 à 30 % par rapport aux villes de province. Les écarts se resserrent entre les villes urbaines et les régions périphériques par exemple. En règle générale, plus la ville est grande et centrale, plus les salaires sont élevés.

Il existe aussi quelques exceptions. Certains bassins d’emploi très dynamiques se rapprochent des salaires des grandes villes. En France par exemple, Toulouse offre aussi de belles rémunérations avec l’attractivité de l’aéronautique et de l’espace.

Le salaire évolue avec les responsabilités


Plus le poste occupé implique des responsabilités importantes, plus le salaire sera élevé. Un ingénieur technique restera dans une fourchette raisonnable alors qu’un chef de projet senior manageant plusieurs collaborateurs dépassera allègrement les 60 000 €.

Les postes d’encadrement intermédiaire comme chef de service ou responsable d’équipe bénéficient aussi de salaires motivants. Il s’agit souvent d’un tremplin intéressant avant un poste de direction. Les directeurs techniques gagnent très bien leur vie, mais les contraintes sont lourdes. La rémunération dépendra beaucoup de la taille de la SSII et du périmètre managé.

En choisissant bien votre activité et votre région, les SSII offrent de belles perspectives salariales. L’expérience, l’expertise et les responsabilités permettront de faire progresser votre rémunération au fil de votre carrière.

ARTICLES LIÉS