Les aides à l’obtention du permis de conduire

Obtenir un permis de conduire est très important aujourd’hui. Certains annonceurs d’emplois l’exigent d’ailleurs parfois. Il est toutefois important de signaler que tout le monde n’est pas toujours capable de se payer des leçons de conduite ou alors le permis. Heureusement qu’il est possible de profiter de quelques subventions pour vous libérer de cette charge. Découvrez les aides à l’obtention du permis de conduire.

Le compte personnel de formation ou CPF

Il s’agit d’un financement destiné aux salariés. En tant qu’employé, vous cumulez des droits chaque année sur ce compte virtuel. Ces derniers peuvent par la suite vous aider à payer une partie de votre formation pour apprendre à conduire.

A lire également : Punaises de lit : comment s'en débarrasser naturellement 

Sachez que le montant de cette subvention ne peut pas aller au-delà de 1 500 euros. Vous pouvez également vous en servir pour n’importe quel autre projet professionnel. Pour en bénéficier dans le cadre de l’obtention d’un permis de conduire, vous ne devez pas vous adresser à n’importe quelle structure. Votre permis financé par le CPF doit se faire auprès d’une auto-école certifiée CPF.

L’aide pour les chômeurs

Ne pas avoir le permis de conduire peut-être un frein pour trouver un emploi. C’est pourquoi Pôle emploi propose une aide pour le financer. Vous devez obligatoirement respecter certaines conditions pour en bénéficier. Premièrement, vous devez avoir au moins 18 ans. De plus, il faut être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis environ 6 mois et de manière continue.

Lire également : Guide pratique pour déclarer efficacement vos gains réalisés sur le marché boursier

Par ailleurs, vous devez bénéficier d’un minimum social. Il peut s’agir du RSA, de l’allocation aux adultes handicapés, de solidarité spécifique ou temporaire d’attente. Ceux qui sont indemnisés par l’assurance chômage peuvent aussi en bénéficier. C’est également le cas de ceux qui touchent l’aide au retour à l’emploi ou l’allocation de sécurisation professionnelle minimale. Cette aide est plafonnée à 1 200 euros. La demande est faite auprès de votre conseiller Pôle Emploi.

L’aide aux apprentis pour l’obtention du permis de conduire

C’est depuis 2019 que le gouvernement accorde cette aide financière pour ceux qui souhaitent se mettre au volant. Elle correspond à une valeur de 500 euros et est spécialement destinée aux apprentis. L’objectif principal est de favoriser leur mobilité, tout en leur permettant de trouver du travail. Pour en bénéficier, vous devez avoir au moins 18 ans.

De plus, vous devez être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours et être inscrit dans une auto-école. L’offre n’est valable que pour les apprentis qui sont à la recherche d’un permis B. Pour ce qui est des démarches à effectuer, il est recommandé de vous rendre auprès de votre CFA. Une fois sur place, vous allez devoir faire la demande de dossier. Certaines pièces justificatives sont également exigées. Il s’agit par exemple d’une copie recto verso de votre pièce d’identité ou alors de votre titre de séjour.

Il faut impérativement des documents en cours de validité. Vous allez également fournir une copie d’une facture de l’école de conduite. Cette dernière doit dater d’au moins un an. Dans le cas où l’apprenti demande le versement de l’aide sur son compte, il doit aussi présenter un RIB.

Les aides aux permis de conduire destinées aux jeunes

Il s’agit ici du conseil départemental qui veut aider les jeunes et étudiants en difficulté financière. L’organe est aussi connu sous le nom de conseil général. C’est par exemple le cas de la région d’Aquitaine qui fournit des aides au permis B à tous les jeunes qui en font la demande.

C’est aussi ce qui est observé dans la région Rhône-Alpes à travers le Pass’Région. Il existe toutefois une condition pour en profiter. Vous devez avoir effectué des missions de volontariat auprès de certaines associations. Cette subvention peut atteindre plus de 800 euros dans certaines régions.

Le Fonds d’Aide aux Jeunes

Le FAJ est une volonté du Ministère de la Solidarité et de la Santé. Il est semblable à l’allocation versée par le conseil général. Le FAJ est plutôt tourné vers les jeunes adultes qui ont des difficultés financières. Le but de cet organe est d’accompagner les jeunes vers une insertion sociale et professionnelle.

L’aide octroyée ici peut atteindre une valeur de 1 000 euros. Vous pouvez en bénéficier lorsque vous avez un projet de formation ou une promesse d’embauche qui exige d’avoir un permis.

La bourse au permis de conduire

Cette dernière peut être accordée à des jeunes ayant participé à des activités d’intérêt collectif. Il peut s’agir d’une permanence dans une association pour sans-abri, un travail de jardinage pour la ville, etc. En effet, vous devez être capable d’effectuer des tâches pour venir en aide au plus faible. En retour, vous recevez une bourse pour apprendre à conduire.

Voici toutes les aides à l’obtention du permis de conduire. N’oubliez surtout pas qu’il s’agit des subventions uniquement destinées à ceux qui sont en situation financière difficile. Si tel est votre cas, vous pouvez engager des démarches en ligne.

ARTICLES LIÉS