Comment vérifier un chèque de banque ?

L’utilisation des chèques de banque bénéficie d’un avis favorable auprès des clients. Ce moyen de paiement est très apprécié grâce aux avantages qu’il présente. En effet, il représente une meilleure alternative pour effectuer les paiements de gros montants. Le chèque se fait par la banque à la demande de son client et le montant sollicité est débité directement sur son compte bancaire. À compter du moment où le chèque est émis, son destinataire peut recevoir des paiements sur une période d’un an et huit jours. La vérification d’un chèque de banque est nécessaire pour contrecarrer la contrefaçon.

C’est quoi un chèque de banque ?

Il s’agit d’un chèque destiné aux particuliers dont le principe consiste à payer au créancier, suivant une certaine démarche, la somme demandée par le client. Certaines personnes font la confusion entre un chèque de banque et un chèque traditionnel issu des carnets remis aux clients de la banque. Contrairement à ce dernier, le chèque de banque est émis uniquement par la banque et ne peut donc être délivré par le client. Le bénéficiaire peut être un tiers ou une personne morale. La particularité de ce chèque est qu’il permet à son bénéficiaire d’éviter l’émission d’un chèque sans provision et apparaît de ce fait comme le moyen le plus sécurisé. La banque prend la peine de se rassurer que le compte de son client contienne effectivement le montant demandé avant de lancer l’opération. C’est une meilleure alternative aux virements bancaires permettant aux destinataires de toucher en espèces. Cependant, il n’est pas possible d’effectuer un paiement par chèque de banque si le montant demandé est supérieur à 3000€ dans ce cas, cela ne peut se faire que par virement bancaire.

A voir aussi : Gestion locative MyFoncia : présentation

Vérifier un chèque de banque

Le chèque de banque est souvent nécessaire dans les situations de vente d’un bien. C’est une option que les acheteurs préfèrent le plus car elle s’avère beaucoup plus fiable que les autres moyens de paiement. C’est la banque de celui qui veut effectuer le paiement qui émet le chèque à son nom. Même si cela garantit la solvabilité, vérifier son chèque de banque vaut la peine. Certes le chèque de banque est fiable pour les grosses transactions, certains éléments qui le caractérisent font de lui une pièce authentique d’où l’importance de les vérifier.

vérifier le chèque de banque

A voir aussi : Comment stopper les prélèvements Chubb European Group Limited ?

Ce qu’il faut vérifier sur le chèque de banque

Vous devez vous rassurer que votre chèque de banque contienne certaines informations. Pour ce faire, vous devez accorder une attention particulière à :

  • L’identité de l’acheteur du bien s’il s’agit d’une situation de vente. Cela permet de savoir si ce dernier est effectivement le client de ladite banque.
  • Le chèque de banque doit être conforme, bien rempli avec un filigrane. Le nom, la date, la signature, l’adresse et le montant doivent être présents sur ce document.
  • Faire attention à tous indices suspects comme des tâches, chèque froissé ou gratté. Cela pourrait être une contrefaçon.
  • Contacter l’établissement émetteur du chèque de banque pour confirmer qu’elle en est bien l’auteur.

Se rendre à la banque émettrice

Même si vous avez déjà appelé la banque en question, il est conseillé de s’y rendre afin de s’assurer de la validité du chèque. S’il s’agit d’une situation de vente d’un bien, il est préférable de se rendre à la banque avec celui au nom de qui ce chèque a été émis. Le paiement de certaines sommes ne peut pas être effectué au guichet suite aux différentes vérifications qui sont faites par la banque et cela peut prendre près de deux jours ouvrables.

Contrôler le filigrane

Le chèque de banque contient un filigrane depuis juillet 2009 et c’est ce qui fait office d’originalité. Cet indice est le même pour toutes les banques françaises. IL est facile à repérer à l’œil nu comme c’est le cas pour les billets de banque. Le filigrane en question contient la mention « chèque de banque » au verso. Le texte est entouré de semeuses et 2 vagues rayés accolés de haut en bas.

chèque de banque contrefait

Se rassurer de la présence des mentions obligatoires du chèque de banque

Le chèque de banque doit contenir impérativement certains éléments. En plus du nom et le contact téléphonique de l’établissement en charge d’émettre le chèque, le lieu de paiement doit être indiqué suivi de la mention « payable en France ». Le nom, adresse, compte du client, montant en chiffres et en lettres, lieu et date de l’émission sans oublier la ligne magnétique en bas du chèque, doivent être clairement lisibles. Dans le cas où l’une de ses mentions seraient absente ou mal libellée, il y a de fortes chances que ce chèque soit une contrefaçon. La vérification de tous ces éléments est importante avant d’aller toucher.

Contrôler l’identité du client de la banque

Ce conseil est incontournable lorsqu’on souhaite vendre un bien. Il est recommandé d’exiger auprès de votre acheteur, une pièce d’identité contenant sa photo. Cela vous permettra de mieux faire des vérifications auprès de la banque. Cela est également valable pour le passeport. Toutefois, vous devez vous rassurer que ces documents d’identité soient encore valides. En effet, la carte d’identité ou le passeport de celui qui est à l’origine d’un chèque de banque joue un rôle important dans l’authentification de ce document. Pour savoir que cette pièce est originale et valide, certains éléments sont à prendre en compte. La bande MRZ doit être présente. Elle contient plusieurs informations comme le nom, prénom, date de naissance, lieu et année d’établissement, numéro de la carte, un code ISO et un deuxième prénom. Dans le cas où vous ne parvenez pas à vérifier la pièce d’identité de votre acheteur, il existe plusieurs autres services en ligne capable de le faire.

En somme, il ressort de ce qui précède que le chèque de banque est émis par la banque après la demande de son client et permet au bénéficiaire de le toucher sans problème. Toutefois, la vérification de certains points non négligeables est primordiale. En cas de doute, il est préférable de refuser le chèque car certains éléments contrefaits peuvent être dissimulés et vous échapper ainsi qu’au banquier dont la découverte tardive pourrait entrainer des problèmes.

ARTICLES LIÉS