Comment faire si mon assurance refuse d’assurer ma voiture ?

Assurer son véhicule est obligatoire pour garantir sa propre sécurité, mais aussi celle des autres. En tant que conducteur, vous avez certainement contracté une assurance. Seulement, dans certains cas, il arrive que la compagnie décide de ne plus poursuivre ses engagements. Dans cette situation, c’est la résiliation de contrat qui vous attend. Mais alors, comment faire si votre assurance refuse d’assurer votre voiture ?

Pourquoi une assurance peut refuser d’assurer votre véhicule ?

Le raisonnement est simple : si une assurance estime que vous représentez trop de risques, elle peut refuser de vous assurer ou de poursuivre votre contrat. En effet, au niveau de la loi, elles sont dans leur droit : elles n’ont pas l’obligation de faire de vous leur client.

A lire aussi : Comment brancher le son sur un vidéoprojecteur ?

Prenons un exemple, si vous avez des accidents à répétition, vous allez être considéré comme un conducteur à problème. Ce qui signifie que vous allez coûter cher à l’assurance et cela va justifier son refus. Les malus, qui vous mettent en porte-à-faux, sont aussi un critère que les compagnies regardent.

Ensuite, il y a bien évidemment une question de confiance. Vous avez le devoir de régler toutes vos cotisations. Si ce n’est pas le cas, l’assurance résiliera votre contrat. Pour continuer dans la question de la fiabilité, toutes fausses déclarations peut entraîner une résiliation.

A découvrir également : SRD : les meilleurs investissements en Bourse à Crédit en 2021

Mettre toutes les chances de son côté pour pouvoir assurer son véhicule

Pour pouvoir souscrire une assurance sans trop de problème, vous devez prendre des précautions. Cela commence par être un conducteur responsable et prudent. Ne prenez pas de risques inutiles. Cela évitera d’engager votre responsabilité.

Si vous êtes jeune conducteur, évitez de choisir une voiture trop puissante comme premier véhicule. En effet, certaines compagnies refusent directement les personnes qui viennent d’obtenir leur permis et qui ont ces modèles d’automobiles, car elles représentent un risque.

Ensuite, soyez à jour de vos cotisations.

Quelles sont les solutions dans cette situation ?

Si vous êtes dans cette situation, votre premier réflexe doit être de faire un devis d’assurance auto. Cela vous permettra de comparer les prix au regard de votre modèle de véhicule et de votre situation.

Dans le cas où vous ne parvenez pas à trouver un assureur, vous pouvez faire appel à un courtier en assurances. Celui-ci se chargera de plaider en votre faveur.

Sachez qu’il existe également des assurances qui se sont spécialisées dans les cas comme les vôtres. Autrement dit, les conducteurs qui pour une raison X ou Y rencontrent des difficultés à assurer leur véhicule. Par exemple, il existe des compagnies dont l’expertise est les malus.

En dernier recours, vous pouvez joindre le Bureau Central de Tarification (BCT). Grâce à ce système, vous allez pouvoir obtenir une assurance au tiers. Pour cela, il vous faut présenter une notification de refus. Toutefois, il faut avoir à l’esprit que vous ne pourrez pas exiger de garanties supplémentaires. Vous serez couvert au minimum, comme l’ordonne la loi.

Dans tous les cas, gardez à l’esprit qu’assurer son véhicule est obligatoire et que vous ne pouvez pas en faire l’impasse.

ARTICLES LIÉS