Comment calculer une formule de ratio d’endettement ?

Comment calculer la formule du taux d’endettement ?

Vous avez envie d’acheter un bien immobilier et voulez connaître votre taux d’endettement pour vous projeter sur un crédit immobilier ? Vous êtes à la bonne adresse. Dans cet articleon vous explique comment calculer cet indicateur pour déterminer votre capacité d’emprunt. Soyez attentifs !

Comment calculer son taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est un indicateur qui permet de mesurer votre dette par rapport à vos sources de revenus. En d’autres termes, c’est le rapport entre vos revenus et vos charges dans leur totalité. On l’exprime en pourcentage. C’est une variable à laquelle les banques prêtent une attention particulière.

A lire en complément : Comment obtenir un crédit à la consommation ?

Pour déterminer votre taux d’endettement, il faut d’abord calculer la mensualité de votre prêt et l’ajouter à vos charges fixes (loyer, autres crédits en cours, pensions alimentaires…). Ensuite, il faut multiplier le nombre obtenu par 100 et diviser le total par tous vos revenus (salaires nets + autres revenus, notamment des revenus locatifs, revenus de votre co-emprunteur le cas échéant…).

La formule du taux d’endettement est la suivante :

A lire en complément : Comment emprunter au-delà de 33% d'endettement ?

Taux d’endettement = ((montant des mensualités + charges fixes x 100) / revenus (salaires nets + autres revenus))

Le reste à vivre : un élément capital pour le taux d’endettement

L’un des éléments clés en ce qui concerne le taux d’endettement est le reste à vivre. En effet, bien avant de vous octroyer un prêt, la banque va aussi s’interroger sur la somme qu’il va vous rester lorsque la mensualité de votre prêt et vos charges incompressibles seront déduites de l’ensemble de vos revenus.

Pour calculer votre reste à vivre, vous n’avez qu’à appliquer la formule suivante :

Reste à vivre = Somme des revenus – (mensualité de prêt + charges)

Il est important de savoir que plus le montant de votre reste à vivre est élevé, plus la banque est rassurée en ce qui concerne vos capacités à rembourser votre prêt. Par conséquent, vous aurez de fortes chances de bénéficier du crédit.

En cas de taux d’endettement trop élevé, que faut-il faire ?

Dans l’hypothèse où votre taux d’endettement est trop élevé, vous disposez de deux alternatives pour consolider votre demande de prêt.

La première solution pour amoindrir votre taux d’endettement est d’essayer de réduire le montant de vos mensualités de crédit. Pour y parvenir, vous avez la possibilité d’augmenter vos revenus ou d’allonger l’échéance de remboursement de votre prêt. Cela entraîne la baisse du montant des mensualités.

La deuxième possibilité qui s’offre à vous est le rachat de crédit. Grâce au rachat de crédit, vous pourrez faire un montage de tous vos crédits en cours (immobiliers et consommation) dans le but de payer une mensualité unique, qui corresponde mieux avec vos capacités financières et ce même au cas où les durées de remboursement sont différentes.  Le but du rachat de crédit est d’empêcher une situation de surendettement, en diminuant le montant de vos mensualités.

La différence entre le taux d’endettement et le surendettement

Le surendettement désigne une situation où l’emprunteur est complètement incapable de rembourser ses crédits en cours, qu’ils soient immobiliers ou liés à la consommation, et qu’il est en défaut de paiement.

Une personne dont le taux d’endettement est plus élevé que 50% et qui n’a pas la possibilité de faire un rachat de crédit est considéré comme surendetté. Lorsque vous êtes surendetté, il est difficile de trouver une banque qui acceptera de vous accorder un prêt

Le taux d’endettement différentiel pour l’investisseur

Êtes-vous un investisseur ? Si oui,  sachez qu’il existe une possibilité de calculer le taux d’endettement différentiel à base du solde investisseur, qui n’est rien d’autre que la soustraction des revenus locatifs aux charges foncières. Si votre solde est supérieur à O, alors vous ajoutez le montant à vos revenus. Par contre, si ce dernier est négatif, vous le soustrayez de vos revenus.

Après cette étape, il vous suffit de diviser le montant de votre mensualité de prêt par votre solde investisseur et vous obtiendrez votre taux d’endettement différentiel.

ARTICLES LIÉS