Quels sont les éléments à considérer lors d’une comparaison d’assurance emprunteur

En général, il est possible de souscrire une assurance emprunteur outre que dans la banque où vous avez obtenu votre crédit immobilier. Dans cette situation, il est question d’une délégation d’assurance. Par ailleurs, cette démarche n’est intéressante que lorsque le contrat propose au minimum les mêmes garanties que celles proposées par l’organisme bancaire. Il est également important de rappeler que le coût d’une assurance emprunteur peut aller jusqu’à 30 % du budget total du crédit. Pour faciliter votre choix, il est important de tenir compte de plusieurs facteurs. D’ailleurs, cet article met en lumière les principaux éléments à prendre en compte dans le cadre d’une comparaison d’assurance emprunteur.

Le plafond et la durée des garanties

Le plafond et la durée des garanties constituent des points importants à considérer lorsque vous songez à comparer les offres d’assurances de prêt immobilier. Cela est d’autant plus notable si vous n’avez pas d’activité. En réalité, la garantie perte d’emploi ne fait l’objet que d’une indemnisation limitée, notamment de 12 à 36 mois au maximum. Pour ce qui est du plafond, il équivaut au montant maximal octroyé et fixé par années d’assurance ou par type de sinistre.

A voir aussi : Tout savoir sur le livret A !

Les garanties obligatoires

En principe, l’assurance emprunteur est soumise à diverses garanties obligatoires à l’instar de la garantie de décès et d’invalidité. Toutefois, cette dernière fait l’objet de différentes garanties selon la perte d’autonomie de l’emprunteur. Aussi, il peut être intéressant de connaître la PTIA (Perte d’autonomie totale et irréversible d’autonomie), l’ITT (Incapacité temporaire totale de travail), l’IPT (Invalidité permanente totale de travail) et l’IPP (Invalidité permanente partielle) lors de la comparaison.

A lire aussi : Tout savoir sur l’assurance vie luxembourgeoise

Les exclusions de garantie

Un autre point important à considérer dans le cadre d’une comparaison d’assurance emprunteur est les exclusions de garantie. Cela, puisque ces dernières varient considérablement d’une assurance à une autre. Toutefois, elles portent généralement sur l’exercice d’une profession dangereuse, la pratique d’un sport extrême, les maladies chroniques, la perte d’emploi, la consommation d’alcool et de tabac, etc.

Les délais de carence et de franchise

Le délai de carence représente la période où l’assuré n’est pas indemnisé en cas de sinistre. En principe, cette période débute à la souscription de l’assurance et dure entre 1 et 12 mois selon les conditions du contrat.

Pour ce qui est du délai de franchise, il s’agit de la période où l’assuré n’est pas indemnisé après la déclaration d’un sinistre. En général, ce délai commence au moment de la déclaration et dure entre 15 et 180 jours selon le contrat.

La prise en charge des garanties invalidité et incapacité

La prise en charge des garanties invalidité et incapacité peut être soit indemnitaire, soit forfaitaire en fonction des assurances et des contrats. Dans l’ensemble, la prise en charge indemnitaire varie selon les revenus et les aides perçues par l’assuré au moment du sinistre. Pour ce qui est de la prise en charge forfaitaire des garanties, elle dépend du pourcentage fixé à la signature du contrat et appliqué à la mensualité du prêt. Aussi, il convient de comparer ces éléments entre les différents assureurs.

ARTICLES LIÉS