Quelles aides pour acheter son premier logement ?

Se loger est l’un des cinq besoins fondamentaux de l’homme. Cependant, s’il est bien d’avoir un logement, vivre chez soi est encore plus intéressant. Vous rêvez d’acheter votre premier logement ? Voici quelques aides dont vous pouvez bénéficier.

Le Prêt à Taux Zéro

Le Prêt à Taux Zéro est l’une des aides pour les primo accédant les plus sollicitées. Garanti par l’État, ce prêt est accordé aux bénéficiaires sans frais de dossier et sans intérêt. Il permet notamment aux demandeurs de financer jusqu’à 40 % de leur première acquisition immobilière.

A lire en complément : Quelle démarche pour choisir un fournisseur d'énergie ?

Le montant du PTZ varie en fonction de plusieurs facteurs, à savoir :

  • la zone géographique du logement ;
  • le nombre de personnes qui vont y habiter ;
  • le coût de l’opération immobilière.

Le PTZ est remboursable sans intérêt pendant une durée de 15 à 25 ans, selon les revenus du ménage et la localisation du logement. Le remboursement ne commence qu’à partir de la deuxième année suivant l’obtention du prêt, et peut être différé jusqu’à cinq ans pour les ménages les plus modestes.

A lire également : Quels sont les meilleurs placements épargne retraite en 2022 ?

Le Bail Réel Solidaire (BRS)

Si vous avez un projet immobilier dans le neuf, vous pouvez aussi recourir au Bail Réel Solidaire. Créée en 2016 pour faciliter l’accès à la propriété immobilière, cette aide est prioritairement destinée aux ménages à revenus modestes ou intermédiaires. Il permet à des organismes fonciers solidaires (OFS) d’acquérir des terrains ou des immeubles à construire, pour ensuite les louer à des ménages à des prix abordables, tout en garantissant la revente du bien à un prix encadré en cas de revente.

Le BRS permet ainsi de réduire significativement le coût de l’acquisition d’un logement en dissociant la propriété foncière du logement lui-même. Le ménage devient propriétaire du bâti, mais ne paie qu’une redevance pour l’occupation du sol, qui est fixée à un niveau abordable et plafonnée sur une durée de 99 ans.

Cette aide peut concerner des logements neufs ou anciens à rénover et est destinée aux ménages dont les revenus ne dépassent pas certains plafonds. Il est également réservé aux résidences principales et peut être cumulé avec d’autres dispositifs d’aide à l’accession à la propriété, tels que le Prêt à Taux Zéro (PTZ).

Le Prêt Accession d’Action Logement

Anciennement connu sous le nom de « 1 % logement », le Prêt Accession d’Action Logement est un prêt immobilier octroyé aux salariés des entreprises privées non agricoles de plus de 10 salariés, ainsi qu’aux retraités depuis moins de 5 ans et aux jeunes de moins de 30 ans en recherche d’emploi. Il a pour objectif de faciliter l’accession à la propriété pour les ménages modestes.

Le Prêt Accession est accordé sous conditions de ressources et peut financer jusqu’à 30 % du coût de l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, ainsi que les travaux de rénovation énergétique ou d’adaptation du logement aux personnes en situation de handicap.

Il est important de noter que pour bénéficier du Prêt Accession, l’entreprise de l’emprunteur doit avoir souscrit une participation auprès du Comité Interprofessionnel du Logement (CIL), devenu Action Logement. Il est donc recommandé de se renseigner auprès de son employeur ou d’un conseiller en financement immobilier pour connaître les conditions d’octroi du Prêt Accession.

ARTICLES LIÉS