Pourquoi choisir le micro crédit pour financer son projet ?

La réalisation d’un projet, que celui-ci soit personnel ou professionnel, requiert un certain financement qu’il est possible d’obtenir à travers le micro crédit.

Ce dernier est une solution qui s’est popularisée vers la fin du 20e siècle afin de faciliter les emprunts qui étaient jusque-là gérés par les institutions bancaires. Au fil du temps, les banques ont renforcé les conditions qui permettent d’accéder aux prêts, excluant de ce fait certains profils qui se sont jour après jour tournés vers l’alternative des mini-prêts.

A voir aussi : Comment obtenir le meilleur taux immobilier ?

Aujourd’hui, le micro crédit est une solution qui en plus d’être rapide et accessible, permet de profiter de nombreux avantages.

Un crédit qui peut être adapté au projet

Les conditions d’accès au micro crédit sont très simples. Il suffit d’avoir un profil qui respecte certaines exigences pour être éligible à un emprunt auprès d’un organisme comme Cashper.fr.

A lire également : Comment emprunter au-delà de 33% d'endettement ?

Pour profiter de la procédure, il convient dans un premier temps de trouver une association sociale qui propose un accompagnement dans l’établissement d’un dossier de demandeur.

Celle-ci doit également pouvoir se charger du dépôt du document auprès d’un organisme qui accorde des mini-prêts. Il est généralement possible de trouver ce type d’accompagnement dans :

  • La régie du quartier ;
  • Une maison de l’emploi ;
  • Un Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) ;
  • Une association à vocation sociale.

Grâce à ces services, il est possible dès la base, de spécifier les particularités de son projet afin de bénéficier d’un emprunt qui permet de le réaliser au mieux. En fonction du projet, deux types de micro crédits sont envisageables. Cliquez ici pour en savoir davantage sur le micro crédit.

Le micro crédit personnel

Pour un projet personnel, il est possible de demander un micro crédit, afin de faciliter son insertion dans le monde professionnel.

Les dossiers qui bénéficient d’un fort taux d’acceptation sont généralement des demandes de formation, la réparation d’une voiture pour se rendre au travail ou encore le règlement de soins de santé.

Les crédits accordés peuvent aller de 300 à 3 000 € et le demandeur peut être accompagné s’il le souhaite pour mieux gérer son budget.

Le micro crédit professionnel

Ce type de micro prêt peut être demandé pour créer, racheter ou consolider une entreprise commerciale artisanale. Le plafond du prêt pour les projets professionnels peut aller jusqu’à 5 000 € selon l’organisme.

Cependant, ce type de micro prêt demande de respecter certaines conditions additionnelles. Cet article explique ces conditions.

Un emprunt facile et rapide pour se lancer

Un avantage qui fait la force du micro crédit, est la rapidité de traitement du dossier de demande.

Alors qu’une demande d’emprunt peut nécessiter plusieurs semaines, voire des mois dans certaines institutions bancaires, les organismes qui accordent des micro prêts arrivent à satisfaire les demandes des clients dans des délais très courts.

Certains arrivent même à placer les fonds entre les mains des demandeurs dans les 24h qui suivent la réception du dossier.

Cela est rendu possible grâce à une procédure de traitement facilitée, qui permet d’éviter les nombreuses vérifications auxquelles il faut procéder lorsqu’il faut effectuer un emprunt auprès d’une banque.

Des conditions de remboursement intéressantes

Parmi les modalités qui encadrent le prêt, figurent les conditions de remboursement qui sont une fois encore plus intéressantes que celles du système bancaire. Les organismes permettent de restituer la somme prêtée sur une période qui peut aller selon le projet présenté de 6 mois à 5 ans.

Le calendrier et les conditions du prêt sont entièrement expliqués depuis les mensualités à payer, aux dates auxquelles il faudra se présenter pour le versement.

Pour rembourser le montant du micro crédit, en plus des intérêts, avant l’échéance fixée, il suffit simplement de prendre un rendez-vous avec l’organisme en question.

ARTICLES LIÉS