Le troisième pilier suisse

Le troisième pilier est un plan d’épargne retraite individuel. Il s’agit d’un complément flexible et facultatif au régime de retraite obligatoire. Le troisième pilier du système social suisse à trois piliers est un complément volontaire et flexible aux pensions obligatoires du premier et du deuxième pilier. Apprenez tout ce que vous devez savoir.

Quelle est la structure du troisième pilier ?

Le troisième Pilier suisse est composé d’une prévoyance liée (pilier 3a) et d’une prévoyance libre (pilier 3b). Alors que les cotisations au pilier 3a sont déductibles des impôts, les cotisations au pilier 3b ne sont fiscalement avantageuses que dans certaines situations.

A découvrir également : Où investir en 2021 Île-de-france ?

Prévoyance liée (3a)

Comme son nom l’indique, la prévoyance liée (3a) est une prévoyance à long terme dans laquelle les fonds de prévoyance épargnés à titre privé restent liés. Les retraits anticipés ne sont autorisés que dans des circonstances limitées. En contrepartie, les cotisations sont déductibles fiscalement jusqu’à une certaine limite.

A lire en complément : Quels sont les bons investissements ?

Les solutions du pilier 3a sont souvent incluses dans des produits financiers tels que les assurances-vie, les comptes de retraite et les dépôts de prévoyance. Quiconque souhaite créer un plan de retraite individuel solide et atteindre son objectif d’épargne-retraite trouvera dans le pilier 3a de nombreuses alternatives acceptables pour assurer sa sécurité financière à l’avenir.

Le pilier 3a peut vous aider à économiser de l’argent sur les impôts.

Une solution du pilier 3a peut vous aider à économiser de l’argent sur vos impôts de différentes manières. Par exemple, vous pouvez déduire de votre revenu imposable les versements effectués dans le cadre d’un plan de pension lié au pilier 3a, jusqu’à une certaine limite (vous trouverez de plus amples informations sur les limites maximales du pilier 3a ici). Il existe toutefois d’autres moyens d’économiser de l’argent avec le pilier 3a. Les revenus (intérêts et excédents) réalisés pendant la durée de la solution choisie, par exemple, ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, et les apports anticipés en capital sont imposés à un taux réduit particulier. En outre, l’avoir de prévoyance épargné n’est pas soumis à l’impôt sur la fortune.

Disponibilité et versement du capital

Le capital déposé dans la prévoyance liée 3a ne peut, en théorie, être libéré que cinq ans avant l’âge ordinaire de la retraite AVS (65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes). Toutefois, comme dans la prévoyance professionnelle, un retrait anticipé est possible, par exemple pour financer un déménagement à l’étranger, le début d’une activité indépendante ou l’achat d’un logement. Le versement du capital peut être reporté si l’activité lucrative est poursuivie. Ainsi, il est possible de continuer à cotiser au pilier 3a fiscalement avantageux jusqu’à l’âge de 70 ans pour les hommes et de 69 ans pour les femmes.

ARTICLES LIÉS