Pourquoi le métier de contrôleur de gestion ?

Ces dernières années, il y a eu une forte augmentation de l’intérêt des entreprises ou des particuliers pour les certifications. Cela ne dépasse pas le contrôle de la direction. Je vous suggère de comprendre pourquoi les organisations essaient de certifier leurs contrôleurs de gestion et pourquoi les contrôleurs de gestion essaient de se certifier individuellement.

Pourquoi les organisations certifient-elles leurs contrôleurs de gestion ?

De plus en plus d’organisations sont engagées dans des procédures de certification pour leurs contrôleurs de gestion.

Lire également : Qu'est-ce que la gestion du risque de change ?

**

Une profession qui professionnalise

Pour jouer son rôle, le manager doit développer ses compétences et renforcer ses compétences. D’une part, la demande des directions générales va vers des systèmes de gestion plus précis et spécifiques : contrôle de l’activité commerciale, contrôle industriel, contrôle de la gestion sociale, projets de contrôle. D’un autre côté, le la décentralisation des unités de production, les fusions d’entreprises… renforcent l’importance de l’harmonisation des procédures.

Les directions générales demandent un soutien accru dans les domaines de l’information, de la gestion des risques, de l’analyse et de l’anticipation et même de la communication. La fonction doit inclure l’analyse des risques, le contrôle des systèmes d’information, le contrôle interne, la gestion de la trésorerie… pour faire partie d’une organisation plus large d’outils pour aider à la gestion globale de la performance.

Lire également : Comment avoir une bonne gestion financière ?

Par le biais du processus de certification, est le suivant :

  • Professionnaliser les contrôleurs de gestion, en particulier ceux qui devraient jouer un rôle réel en tant que partenaire commercial
  • Reconnaître l’activité du « contrôleur de gestion » au sein de l’entreprise et les compétences associées,
  • Structuration des parcours professionnels pour donner une perspective d’évolution au sein du secteur du contrôle gestion,
  • Développer une culture de gestion solide et commune afin de renforcer le rendement de la fonction de contrôle de la gestion.

Une incitation financière

L’ évolution de la législation française sur la formation professionnelle a une forte incidence sur le financement des activités de formation. Par conséquent, la nature certifiante de la formation est maintenant essentielle pour bénéficier d’un financement qui peut être important. Dans ce nouvel environnement réglementaire, la formation menant à une certification reconnue officiellement est largement subventionnée, tant à titre de cours de professionnalisation que dans le cadre du CPF.

Cegos, leader de la formation professionnelle, offre une certification « contrôle de gestion » inscrite dans l’Inventaire de la Commission Nationale de Certification Professionnelle (CP-FFP) et dans la Liste Interprofessionnelle Nationale (LNI) de Copanief. Cette certification, délivrée par un jury de Experts, est soutenu par un benchmark d’affaires et reconnu dans le monde du travail.

Pourquoi les contrôleurs de gestion se certifient-ils individuellement ?

Une autre tendance importante que nous constatons est que de plus en plus de contrôleurs de gestion sont engagés dans un processus de certification à titre personnel. Bien que cette initiative soit individuelle, cette approche est souvent appuyée et encouragée par l’employeur.

Démontrez vos compétences et gagnez en reconnaissance

La certification permet à un contrôleur de gestion de valider son projet professionnel, à condition qu’il atteste avoir acquis les compétences nécessaires à sa profession, dont il maîtrise l’activité, les méthodes et les outils. En acquérant ses nouvelles compétences, il s’avère être en mesure d’apporter un retour sur investissement rapide à son entreprise. En outre, la certification améliore la fonction de contrôle de gestion au sein de l’organisation et constitue une reconnaissance de son savoir – faire.

Développer l’employabilité et accélérer la carrière

Au-delà de la satisfaction individuelle qu’une certification peut apporter, c’est souvent un accélérateur professionnel avec un corolaire : le développement de l’employabilité. Les profils des contrôleurs de gestion expérimentés sont rares et non mobiles. Dans ce contexte, les « bons » contrôleurs de gestion sont très recherchés, car pour les employeurs, une certification est une excellente garantie de professionnalisme. Les contrôleurs de gestion certifiés facilitent l’évolution (position, rémunération) et la mobilité professionnelle.

Conclusion : l’attestation devient un « must »

La certification du contrôle de gestion n’est donc pas un effet de mode simple. Son développement est motivé à la fois par un besoin de plus en plus fort de la part des entreprises de professionnaliser leurs contrôleurs gestion à la fois par la volonté des contrôleurs de gestion d’avoir une reconnaissance officielle de leurs compétences. À cet égard, il y a maintenant un changement radical dans la réglementation de la formation en France, ce qui renforce le rôle de la certification.

Pour aller plus loin, je recommande les 3 cours suivants de Cegos qui se préparent à la certification :

  • l’ activité du contrôleur de gestion dans les activités de service
  • l’ activité du contrôleur de gestion dans le secteur
  • contrôleur de gestion sociale

ARTICLES LIÉS