Quelles solutions pour défiscaliser ?

de nombreux contribuables réagissent trop tard [vc_row] [vc_column] [vc_column_text] Bien que certains régimes d’exonération fiscale nécessitent une prise de décision avant la fin de l’année civile, d’autres exigent jusqu’à deux ans avant d’être efficaces. Il convient de noter que pour profiter de ces allégements fiscaux. Si l’investisseur contribuable utilise un prêt pour financer l’opération, la période entre la demande initiale et l’acquisition peut prendre jusqu’à deux mois. Le Code de la consommation et d’autres textes juridiques donnent aux investisseurs des périodes de réflexion incompressibles. Ces délais prolongent la durée du projet avant son entrée en vigueur (délai légal de retrait, délai d’acceptation de crédit, enregistrement notarié, etc.). Beaucoup de gens sont surpris par cette situation et voient que leurs plans diffèrent.

La location de biens immobiliers à VEFA et l’immobilier rénové sont des exemples de solutions d’exonération fiscale, à dont les effets fiscaux sont associés soit à l’achèvement des travaux (en vente dans l’état futur d’achèvement, connu sous le nom VEFA), soit à la réalité des travaux effectués au cours de l’année civile (immobilier rénové en monuments historiques), droit Malraux, déficit foncier).

A lire en complément : Immobilier : comment défiscaliser à Rennes ?

Néanmoins , il existe des solutions urgentes pour réduire son impôt futur sur le revenu pour l’année en cours . Ils peuvent être mis en place plus ou moins rapidement selon le produit.

De plus, depuis 2013, les réductions d’impôts ont été limitées par le montant total des créneaux fiscaux, qui est fixé à 10 000 euros par an et par budget fiscal. Ce plafond sera porté à 18 000 euros pour les investissements à l’étranger, tandis que certains systèmes bénéficieront même d’un plafond illimité.

A voir aussi : Immobilier : comment défiscaliser à Nantes ?

Quelles sont les solutions pour l’exonération fiscale de dernière minute ? Dans quelles proportions ?

Si Si vous payez beaucoup d’impôts et que vous souhaitez imposer votre revenu de manière significative, voici un aperçu des solutions de dernière minute qui vous sont offertes :

  1. Exonération de l’impôt foncier outre-mer ou non limitée

À la fin de l’année, il est toujours possible de trouver des programmes immobiliers qui vous permettent d’imposer votre revenu pour l’année en cours. Il peut s’agir de programmes immobiliers en VEFA, Pinel Overseas Law, déjà livré ou dont DAT (date d’achèvement) est prévu avant le 31 Décembre.

Les réductions fiscales annuelles accordées dans le cadre d’allégements fiscaux à l’étranger ont un plafond spécifique de 18 000€.

La rénovation d’anciennes propriétés (conformément à la loi de Malraux ou aux monuments historiques), dont une partie au moins a été réalisée avant la fin de l’année, bénéficiera d’un régime fiscal différent. En fait, ce sont des règlements complètement exclus du plafond pour les niches fiscales.

Cependant, les produits de qualité qui sont encore disponibles à la fin de l’exercice sont rares et très recherchés, de sorte qu’ils sont difficiles à obtenir.

En outre, la sirène de l’ « exonération fiscale » ne devrait pas être la seule attraction du projet proposé. Nous ne pouvons vous conseiller de ne pas acheter un produit à n’importe quel prix, en cas d’urgence, que pour des fins fiscales. Le résultat final peut aller à l’encontre des objectifs souhaités.

Les difficultés d’une opération impitoyable sont diverses : difficultés à louer un bien dans les conditions proposées par le vendeur. Non-respect des conditions d’admissibilité au régime fiscal, entraînant la perte des avantages fiscaux escomptés. l’achat d’une propriété dont le prix ne correspond pas à une réalité économique, et donc, à la fin, un risque important de perte à endurer…

  1. La Girardin Industrielle et Sociale

Le Girardin Industriel et Social est un système d’exonération fiscale qui prévoit une réduction d’impôt de l’ordre de 115% de la valeur de son investissement (pour les opérations les plus sûres à notre avis). Cet avantage fiscal permet à l’État de financer le développement de l’activité étrangère dans certains secteurs économiques.

Le système d’exonération fiscale industrielle et sociale de Girardin permet théoriquement de déduire jusqu’à 60 000€ grâce à un mécanisme de réactivité fiscale, malgré la capitalisation totale des niches fiscales, qui s’élevait à 18 000€ pour les investissements étrangers.

À la fin de l’année, les enveloppes industrielles et sociales de Girardin sont souvent complètes, et les rendements proposés sont dégressifs à l’approche du 31 décembre. Après la fin de septembre, il sera plus difficile de pour trouver des opportunités d’investissement fiables, même si cela est encore possible. Pour ce type d’investissement, il est important de déterminer votre escompte fiscal auprès d’un consultant avant de vous engager. Ensuite, découvrez les garanties fournies par les commerçants du produit financier.

Si vous payez moins de 10 000€ d’impôt, la gamme de produits hors taxes en plus des solutions ci-dessus s’étendra un peu avec :

  1. Impôt faire l’immobilier dans la métropole

Comme dans le cas de l’exonération d’impôt étranger immobilier, dont la limite de réduction est fixée à 18.000€ par an, il est possible de se positionner sur certains programmes immobiliers de la métropole, grâce aux systèmes Pinel et Bouvard. Toutefois, les avantages fiscaux obtenus par ces deux lois sont inclus dans le plafond commun des créneaux fiscaux intégré (soit 10 000 euros par an). Les mêmes précautions pour l’immobilier outremer s’appliquent également aux investissements dans la zone métropolitaine française.

Faites votre propre devis :

Quiconque investit dans un bien immobilier soigneusement sélectionné, dans un quartier en pleine croissance d’une ville riche, assume la méthode la plus sûre de devenir financièrement indépendant, car l’immobilier est la base de la richesse. Théodore Roosevelt

On peut ajouter que l’avantage fiscal à lui seul ne devrait pas diriger le futur acheteur.

  1. FCPI et FIP

Les fonds d’investissement dans des PME innovantes (FCPI) ou des PME voisines (FIP) offrent des réductions d’impôt sur le revenu dans l’année suivant leur souscription, que vous ayez adhéré au programme le 1er janvier ou le 31 décembre. Ces déductions fiscales sont limitées à 18% du montant investi, ce qui s’élève même à 24000€ pour une paire et 12.000€ pour un particulier, soit un maximum de 4.320€ par budget fiscal est limité.

FIP Corse bénéficie d’un régime spécial qui porte la réduction fiscale à 38% du montant souscrit au Fonds. Un montant maximum de €9.120 par an.

Il existe d’autres façons de réduire vos impôts à la dernière minute, mais d’une manière plus légère :

  1. Les cotisations de retraite complémentaire

Les travailleurs indépendants, les entrepreneurs et les professionnels ont la possibilité d’enregistrer les cotisations versées dans les dépenses de leur année en cours en concluant un contrat de retraite couvert, réduisant ainsi l’assiette fiscale pour l’imposition future.

Les employés bénéficient également d’un avantage comparable s’ils ont inondé leur régime de retraite avant la fin de l’exercice.

  1. SOFICA

La participation au financement d’œuvres cinématographiques par une SOFICA permet à l’abonné de déduire de ses impôts jusqu’à 36 % du montant investi jusqu’à 18 000 euros par an, selon l’utilisation du gestionnaire de fonds. Cela signifie une exonération fiscale maximale de 6 480€ par budget fiscal.

  1. Dons

Pour les plus généreux d’entre eux, les dons faits à des organismes sans but lucratif reconnus permettent une déduction de 66 % à 75 % des dons de leurs impôts.[/vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row]

ARTICLES LIÉS