Où placer son argent sans risque en 2021 ?

 

Quelles sont les différentes solutions d’investissement à fort potentiel en 2021 ?

A lire aussi : Quel est le meilleur placement à la banque ?

Où trouvez-vous des supports de placement qui ne sont pas ordinaires ?

Comment diversifier vos placements pour réduire les risques d’ici 2021 ?

A lire aussi : Quels sont les placements qui rapportent le plus ?

Aujourd’hui, nous allons faire le bilan de l’épargne, des différents investissements… Chaque année, beaucoup de gens me demandent quoi faire de leur argent disponible, et cette année avec le féroce qui traverse, le confinement… Autant que de vous dire que la question se pose encore plus.

Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis moi-même un investisseur chevronné, j’ai plusieurs investissements dont nous parlerons, mais je ne donne que mon avis. Cet article n’est en aucun cas une commission d’investissement « officielle ».

Avant d’attaquer le sujet, la première chose à faire si vous ne l’avez pas déjà fait est de créer d’économiser sur la sécurité. En effet, investir votre argent disponible au lieu de le laisser dormir sur un compte est génial. Mais avant de penser à investir, vous devez vous mettre en sécurité, faire des économies en cas de soucis (une réparation dans votre maison, la voiture qui tombe en panne, un licenciement…).

Pour ces économies, 6 mois de bénéfice à l’avance est une bonne base.

Diversifiez vos placements

Un investissement, de toute façon, comporte un risque (plus ou moins). C’ est pour cette raison qu’une économie de précaution est très importante, alors ne mettez pas l’argent dont vous avez besoin immédiatement.

C’ est aussi pour cette raison que je diversifie mes investissements. Aujourd’hui, j’ai du capital social, plusieurs appartements, un bankroll de paris sportifs, et je suis sur le point d’ouvrir une quatrième source d’investissement. Donc, si le ventre du sac, mes autres sources vont bien. De même, s’il y a une très mauvaise année dans les paris sportifs compensés etc…

Plus vous avez de sources de revenus différentes, plus le risque sera lisse. Attention, je ne vous dis pas que si vous placez 5000€ vous devez mettre 1000€ sur n’importe quel support. Mais à mesure que votre capital d’investissement augmente, il est intéressant de diversifier vos placements.

Pour illustrer cela, je vais vous parler de mon propre exemple: J’ ai commencé à investir dans l’immobilier grâce à l’effet de levier de la banque jusqu’à ce que j’avais 500 000€ de capital immobilier.

Puis j’ai ouvert un compte boursier, j’y injecte régulièrement de l’argent (revenu d’autres investissements pour être honnête) et mon capital augmente lentement. Il s’élève actuellement à 30 000 euros.

Enfin, j’ai ouvert un compte de paris sportifs, j’ai placé un capital de départ de 3000€, aujourd’hui il est 10.000€ (il ne grandit que sans argent de ma poche , grâce aux gains générés)

En résumé, vous devez vous concentrer sur un investissement, l’étendre, ouvrir un autre investissement en elle et ainsi de suite. Quoi qu’il en soit, c’est ma vision.

A propos de quel soutien à investir ?

Maintenant que nous avons vu la théorie et le plan d’action, vous devez légitimement vous dire : « C’est beau Nathanael, mais où dois-je mettre mon argent ?

 »

Considérons plusieurs supports ensemble (bien sûr, la liste n’est pas exhaustive).

Tout d’abord, vous pouvez oublier les livrets réglementés (sauf pour le stockage des précautions). Le livret A est actuellement de 0,5%, LEP à 1%, CEL à 0.5%… Les taux sont inférieurs à l’inflation, ce qui est ridicule.

En outre, en cas de faillite de la banque est seulement 100.000€ garanti, de sorte que l’investissement dit « sûr » à vraiment ces limites. Bien sûr, je ne suis pas allé dans le débat de l’Etat cette liquidité pourrait s’emparer de crises comme celle que nous traversons actuellement.

Le soutien à choisir dépend vraiment du capital que vous possédez, des objectifs que vous voulez, et enfin de votre « goût » pour cet investissement. Je vais essayer de vous éclairer le mieux possible à n’importe quel stand, ce sera à vous de faire votre choix

La foire

Les opinions sont très divisées entre « c’est grand » et « c’est hyper dangereux et volatile » en général. Cependant, lorsqu’on parle d’investissement à long terme, on ne peut pas omettre la bourse.

Mais certaines visions peuvent être déformées par l’image du commerçant qui passe 18 heures par jour sur son ordinateur pour trouver les bons mouvements et finalement perdre son capital.

Investir dans le marché boursier ne signifie pas nécessairement devenir un trader, nous pouvons investir dans des ETF à long terme, sur diverses actions, obligations…

Je ne vais pas entrer dans les détails techniques, vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin sur ce blog que je vous invite à naviguer pour investir dans le marché boursier.

Dans la situation actuelle, le marché boursier est plein de possibilités à saisir.

Le capital initial

Il n’y a pas de règles, mais je pense qu’un capital minimum de 3000 euros est nécessaire pour pouvoir investir en bourse.

Rentabilité

En général, nous parlons au nom de quelqu’un qui investit bien en bourse, en moyenne de 10 à 20% par an à long terme.

risque

Le sac pourrait être fugace, comme nous le savons. Pour vaincre la volatilité du marché boursier, elle doit avoir une vision à long terme, elle peut chuter, mais elle remonte toujours (à condition que vous faites les bons choix d’investissement bien sûr)

Paris sportifs

Curieux pourquoi les paris sportifs est mentionné dans un article qui parle de l’investissement ?

Eh bien, comme le marché boursier, il y a 2 façons d’investir dans les paris sportifs. En tant qu’amateur, le sentiment de jouer sans gestion bankroll, avec un tas d’amis le dimanche essayer de faire x 10 sur les prédictions.

Ou, comme un professionnel. Avec des méthodes statistiques, à long terme, pour voir le capital évoluer progressivement vers le haut.

Capital de départ

Encore une fois, il n’y a pas de règle. Mais je vais commencer bankroll sur 1000€ pour commencer à parier sérieusement. L’objectif est de ne jamais risquer plus de 3% de votre capital dans un jeu.

Rentabilité

Personnellement, avec les méthodes que j’applique et enseigne, nous parvenons à augmenter le capital de 50% à 100% par an. Comment est-ce possible ? Parce que dans les paris sportifs, ça va très vite, nous sommes vendredi matin, nous avons l’argent le vendredi soir.

Nous ne parlent pas de 100% de retour sur investissement, mais 100% bankroll augmentation.

Voici un exemple :

J’ ai 1000€ bankroll, je place un pari par jour sur 30€ (3% de 1000€). Il s’agit de 10 950€ d’espace par an.

Avec un retour sur investissement de 10%, je double mon capital initial.

La rentabilité est fortement influencée par les côtes qui dépendent des bookmakers. J’explique quels paris sportifs choisir ici.

risque

Comme le marché boursier, la rentabilité peut être négative. Il y a une volatilité en ce sens que de bonnes et de mauvaises séries peuvent se produire (d’où l’importance de bien gérer le capital).

Comme pour tout investissement, le risque est présent, mais en appliquant les méthodes appropriées, avec une bonne gestion du capital initial, le risque est considérablement réduit. Comme preuve, mon capital augmente chaque année.

Immobilier

La pierre traverse les époques, c’est un placement tangible, qui rassure. Mais pas sans risques. Dans l’immobilier, nous trouvons beaucoup de stratégies différentes, telles que la location saisonnière, colocation, investissement pinel, meublé, nu, SCPI…

Je ne suis pas là pour vous donner une cour immobilière, à titre informatif, mon objectif est de générer rapidement de l’argent, et dans cette perspective 80% de mon parc est locatif saisonnier, 20% en colocation.

Capital de départ 

Le minimum pour commencer est de… 0€. J’ai acheté mes 3 premiers appartements sans entrée. L’effet de levier bancaire est le pouvoir de l’immobilier et donc vous ne devriez pas hésiter à le mettre en place parallèlement à un autre investissement où vous injectez de l’argent de votre poche.

Rentabilité

Donc là, cela dépend de votre choix d’investissement. Le rentabilité varie de 3 à 25%.

Risque :

Le risque zéro n’existe pas. Vous pouvez vous tromper en investissant, construire des bâtiments pour votre beau pavillon, une crise immobilière qui vous fera perdre 30% de capital… Tout peut arriver.

Mais si les choses sont bien faites, l’immobilier est un investissement à long terme avec un faible risque.

Vaches laitières

Faisons des investissements plus exotiques.

Il est possible d’investir dans les vaches en injectant de l’argent à un agriculteur qui achète des vaches et vend du lait. Bien sûr, vous n’avez pas à y faire face, c’est un investissement passif, tangible et respectueux de l’environnement.

C’ est un très bon outil de diversification.

Capital de départ :

Cet investissement est fait par incréments de 1500€

Rentabilité

La rentabilité annuelle est de 5% (garanti)

risques

Il n’y a pas de grand risque d’investir dans les vaches laitières, sauf peut-être d’être escroqué, mais si vous passez par des organismes agréés, cela ne peut pas arriver.

Investir dans une forêt

En termes d’investissement écologique, nous sommes assez bons.

On ne va pas le cacher, c’est cool de se vanter de posséder une forêt (enfin partie).

Nous sommes clairement engagés dans la diversification et le transfert de richesses.

Tu vas rire, j’ai vécu cet investissement parce que mon professeur de gestion au lycée m’a dit que son père a offert à ces sœurs et elle-même une fête forestière pour Noël. Original, certains font juste un pin 🙂

Pour gagner de l’argent de cet investissement, vous pouvez louer votre bois à une entreprise pour une activité (comme le toxicomane de succursale par exemple), créer votre propre entreprise pour bois de cette façon à exploiter, vendre votre bois de chauffage, louer pour la chasse… Il n’y a pas de pénurie d’idées

Capital de départ :

Vous pouvez investir dans des groupes forestiers pour un montant minimum de 1000€, mais c’est comme acheter une partie d’une entreprise.

Si vous voulez vraiment acquérir votre morceau de forêt, l’investissement est vraiment variable en fonction de l’aire géographique, de l’essence de la forêt, de leur maturité…

Nous pouvons aller de 50 000 à 300 000 par 100 hectares.

Rentabilité

En général, la rentabilité est de 2 -3%.

Étant donné que nous bénéficions de réductions d’impôts, nous parlons également de 5 % de rentabilité, en tenant compte de cette rentabilité.

Risque :

Le risque élevé provient de conditions météorologiques imprévues. Ce risque, bien sûr, augmente dans les zones propices aux incendies de forêt, mais à propos de En général, il s’agit d’un investissement assez sûr. Lorsque vous cherchez beaucoup d’assurance devrait même exister.

Photovoltaïque

C’ est un investissement qui a le vent dans sa poupe.

3 façons d’investir dans le photovoltaïque : besoins de consommation propres), revente (par rapport à une petite installation de maison), ferme solaire, nous revendons de l’énergie en très grandes quantités en ayant des champs de panneaux solaires.

Capital de départ :

L’ investissement initial peut aller de 8000€ pour une petite installation à domicile, jusqu’à 500 000€ ou plus pour une entreprise solaire.

Pour plus d’informations sur le prix d’une installation solaire et l’aide d’État à laquelle vous avez droit, cliquez ici

Rentabilité

Pour votre propre consommation, comptez 50 % d’économies sur votre facture d’électricité

Pour la revente, la rentabilité est comprise entre 4 et 6%, dépend de la qualité de votre installation.

Risque :

Je tiens à dire qu’il n’y a pas vraiment de risque. Les panneaux solaires sont garantis 25 ans, EDF est tenu d’acheter votre électricité pendant 20 ans à un tarif réglementé par la loi.

Enfin, il faut environ 11 ans pour rendre vos panneaux rentables, vous êtes sûr que pendant cette période vous vendez de l’électricité et sous garantie. Tout le reste est un bénéfice assuré.

Et après 20 ans de contrat avec EDF, ne vous inquiétez pas, de nombreux autres joueurs seront heureux d’acheter votre électricité.

Investir dans le vin

La cave est un marché prometteur.

Mais surtout, c’est un investissement passionné.

Enfin, tout dépend… En ce qui concerne les forêts, vous pouvez investir en injectant de l’argent par l’intermédiaire d’un GPV comme si vous achetiez une part d’une entreprise.

Ou vous pouvez ouvrir votre propre plantation, le seul maître de et se vanter du fait que vous avez une cave pendant les repas de famille.

Capital de départ :

Si nous investissons via GPV, le capital initial est de 5000€

Rentabilité

La rentabilité varie de 1 à 4%, selon les années, les vignes…

Nous parlons de diversification et de plaisir.

Risque :

Le vin est un domaine vivace, surtout en France.

Le plus grand risque est de mauvaises années en raison des intempéries. Mais cela est pris en compte dans la rentabilité allant de 1 à 4%. En fin de compte, il y a très peu de risques imprévisibles.

J’ espère vous avoir informé des différents moyens d’investissement et des possibilités qui s’offrent à vous.

ARTICLES LIÉS