L’épargne salariale est-elle avantageuse ?

L’ épargne salariale est un ensemble de mécanismes introduits dans les entreprises qui combinent :

  • les régimes d’épargne qui permettent aux employés d’accumuler des économies personnelles à court ou moyen terme (régime d’épargne-entreprise bloqué de 5 ans — PEE) ou pour la retraite (régime collectif d’épargne-retraite — PERCO) dans des conditions fiscales et de coûts favorables ;
  • Des systèmes qui permettent aux entreprises de payer des primes (participation aux bénéfices, participation) ou des incitations (abondamment) avec des avantages sociaux et fiscaux.

Le marché de l’épargne salariale (131,5 milliards d’euros) représente moins de 10 % du marché de l’assurance-vie (1 676 milliards d’euros). Mais le potentiel de croissance de ce marché est réel, surtout au niveau des petites entreprises (moins de 50 salariés). Aujourd’hui, les mesures d’austérité continuent de se concentrer sur les grandes entreprises. Entreprises avec plus de 500 Fin 2017, les titulaires représentent encore les deux tiers des bénéficiaires de la paie (66%). Le marché des petites entreprises reste donc très bien équipé. Les conseillers indépendants en actifs, habitués à la fiscalité fiscale et familiers avec la gestion financière, ont un grand intérêt à investir ce créneau afin de bâtir un portefeuille stable à long terme. Il s’agit également d’une nouvelle opportunité de consultation et de facturation pour les comptables. Ne manquez pas une telle opportunité !

A lire également : Comment fonctionne une banque en ligne ?

Épargne salariale : Toutes les entreprises y ont accès si elles ont un employé

Des économies salariales sont offertes à toutes les entreprises, indépendamment de leur taille, de leur nature, de leur activité ou de leur forme juridique, à condition qu’elles emploient au moins un salarié.

Les régimes d’épargne salariale sont ouverts à tous les employés ayant un ancienneté de 3 mois ou plus, mais aussi en Entreprises de 1 à 250 salariés, entrepreneurs et leurs conjoints coopérants ou associés et représentants d’entreprises.

A lire également : Qu'est-ce que les garanties sur dépôt sur votre épargne ?

Découvrez la sélection PEI Eres et PERCO PERCOI Eres.

Les régimes d’épargne salariale sont des placements diversifiés et simples…

Les régimes d’épargne salariale offrent une variété de produits d’investissement appelés Fonds d’investissement d’entreprise (FSIF).

Contrairement à d’autres produits d’épargne, les montants des régimes d’épargne salariale (PEE PERCO) couvrent généralement l’appétit global de risque (fonds monétaires, actions, obligations, diversifiés). Cette diversification des investissements réduit les risques. Les épargnants (employés et entrepreneurs) peuvent choisir librement les moyens qu’ils veulent investir leur épargne et peuvent changer leur choix à tout moment par des compromis, généralement gratuits.

Certains offrent une large gamme de fonds avec plusieurs Gestionnaires financiers comparables à l’assurance vie multimédia.

En plus de la gestion libre, les épargnants peuvent opter pour la gestion gérée de leur épargne (choix de placement standard dans PERCO depuis le 1er janvier 2016, voir Macron Act). Ce système de gestion géré vise à assurer progressivement l’épargne de chaque bénéficiaire entre le moment où il investit et le moment où il récupère son argent.

… investissements rentables

Les régimes d’épargne sont couverts par les frais de tenue du compte de l’employeur tant que le bénéficiaire demeure un employé de la structure. Ils ne supportent pas les coûts de gestion contractuels tels que les contrats d’assurance-vie.

Les frais d’inscription (versements) et les frais de fonds sont parfois payés par l’employeur et, dans tous les cas, en moyenne, inférieurs à ceux des autres fonds du marché utilisés dans les contrats d’assurance-vie, les comptes de titres et les AEP peut être trouvé.

L’ abondance, un atout important

Afin de promouvoir l’épargne de ses salariés, l’entreprise peut payer ses paiements (participation, participation aux bénéfices, paiements volontaires) jusqu’à 300% par an dans les limites du plafond légal :

  • un maximum de 8 % du plafond annuel de sécurité sociale (PASS) (3 241,9€ en 2019) pour l’EPE ;
  • 16 % maximum du PASS (6 483,8€ en 2019) pour PERCO.

Découvrez les attentes salariales de la couverture d’épargne

Avantages de l’abondance pour l’entreprise :

  • l’ abondance est exemptée des cotisations de sécurité sociale des employeurs
  • il s’agit d’un droit déductible qui réduit le bénéfice imposable

Nouveau 2019 :Depuis le 1er janvier 2019, le nombre de personnes employées dans des entreprises de moins de 50 Les salariés ne bénéficient plus du paquet de sécurité sociale (0 % pour les entreprises de 1 à 49 salariés ; 16 % ou 20 %, selon les cas, pour les entreprises de 50 salariés ou plus).

Avantages pour le bénéficiaire :

  • Les paiements sont gratuits ;
  • l’ abondance est exonérée de l’impôt sur le revenu, des cotisations des employés et est assujettie uniquement à la CSG-CRDS (9,7 % en 2019).

Imposition de l’épargne salariale

Les

plans de paie vous permettent de travailler dans un cadre social et fiscal très avantageux. Les montants épargnés (participation, participation aux bénéfices, excédent de l’employeur) dans un PEE ou PERCO bénéficient d’un double avantage social et fiscal. À l’entrée, les primes payées par l’entreprise sont exonérées des cotisations salariales (hors CSG CRDS de 9,7 % en 2019) et de l’impôt sur le revenu. Et au début, les montants capitalisés de la exonérés de l’impôt sur le revenu et des gains en capital (à l’exclusion des déductions sociales de 17,2 % pour les produits de placement en 2019).

Du côté de l’entreprise, les primes d’épargne salariale sont exonérées des cotisations patronales. Les primes payées par l’entreprise sont également déductibles des gains.

Nouveau forfait social 0% 2019

La loi de financement de l’assurance sociale 2019 du 3 décembre 2018 comporte le paquet social (impôt sur les flux d’épargne salariale) sur la participation, la participation aux bénéfices et l’abondance des plans d’épargne salariale (PEE et PERCO) pour les entreprises de 1 à 49 salariés et sur la participation aux bénéfices dans les entreprises de 250 salariés. Cette mesure symbolique de la loi sur le Pacte entrera en vigueur le 1er janvier 2019.

L’ épargne salariale, une épargne qui s’adapte à tous les projets

Dans le PEE, chacun des paiements, qu’il s’agisse de participation, Partage des bénéfices, paiements volontaires, avec n’importe quel montant de l’employeur, bloqué pendant 5 ans. Mais il y a une dizaine de cas de licenciement anticipé (par exemple mariage ou Pacs, divorce ou « Dé-PACS », achat de sa résidence principale…), ce qui permet de recouvrer ses économies à tout moment en maintenant l’exonération de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les gains en capital.

Dans le PERCO, la retraite claire, moins, mais les cas utiles sont l’affaire « achat de la résidence principale », qui peut être utilisé à tout moment, et l’arbitrage principal de la planification financière pour toute une vie (propriétaire ou locataire ?).

En fin de compte, l’épargne salariale est un programme « gagnant-gagnant » pour les travailleurs et les entrepreneurs. Grâce à un système social et fiscal exceptionnel, les entreprises peuvent offrir à leurs employés une solution d’épargne complémentaire pour financer leurs différents projets personnels.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!