Immobilier : comment défiscaliser à Lille ?

Le dispositif Pinel attire les Français en combinant l’ immobilier et l’exonération fiscale, deux passions françaises. Et c’est aussi le fleuron de nombreux conseillers en gestion d’actifs et en fiscalité, car il faut dire que les commissions sont juteuses. Ainsi, l’offre répond facilement à la demande. Il en va de même depuis des décennies avec les prédécesseurs de Pinel (Duflot, Scellier, Robien, etc.) Cette popularité prend-elle que la loi Pinel est intéressante pour les investisseurs ? « Plus populaire » ne signifie pas nécessairement « mieux », et encore moins « mieux dans votre situation ». Sans dogmatisme, nous traitons du sujet. Découvrez les conditions d’exonération fiscale dans Pinel et une simulation numérique avec un vrai cas pratique pour connaître le raisonnement et savoir comment évaluer la rentabilité d’un investissement Pinel. Enfin, à la fin de cet article Conseils donnés pour un investissement immobilier réussi .

RÉSUMÉ

A lire en complément : Immobilier : comment défiscaliser à Rennes ?

  • Pinel : Quelles sont les conditions d’exonération fiscale ?
  • Pinel : Quelle réduction d’impôt ?
  • Une réduction d’impôt qui rend inévitablement l’investissement Pinel intéressant ?
  • Cas pratique : Investissement dans Pinel
  • Cas pratique : Comparaison de Pinel avec ancien loué en location meublée (LMNP)
  • à Pinel ou dans ancien LMNP ?

Pinel : Quelles sont les conditions d’exonération fiscale ?

L’ appareil Pinel existe depuis septembre 2014. Il s’agit d’investir dans une nouvelle propriété à louer. Et l’investisseur reçoit une réduction de l’impôt sur le revenu conformément aux conditions établies par la loi.

conditions pour lesquelles le propriétaire et l’appartement

L’ investisseur propriétaire dans Pinel et le logement doit avoir plusieurs Respecte aux conditions :

A lire aussi : A quoi sert un tableau d'amortissement de prêt ?

  • Qualité du propriétaire : contribuable résidant en France ;
  • type de logement : appartements neufs (à l’exclusion des maisons unifamiliales à partir de 2021), ou VEFA (vente en état futur d’achèvement), ou en construction ;
  • efficacité énergétique des logements : Thermique règlement RT 2012 (la main dans la main avec de nouveaux appartements a priori) ;
  • emplacement du logement : situé dans la zone A, A ou B1 (excluant ainsi les zones B2 et C) selon le simulateur de zonage de l’administration.

Locataires et conditions de location

En outre, il y a aussi des restrictions pour les locataires Pinel et la location :

  • Qualité des locataires : liens familiaux possibles, mais sans la maison fiscale du propriétaire ;
  • revenus du locataire : plafond de revenu en fonction de la composition de la famille du locataire et de la zone (Simulateur de zone de gestion). Par exemple, les locataires d’un pinel ne peuvent pas dépasser 57,489€ de revenu annuel dans la zone A pour un couple ;
  • obligations locatives : la propriété doit être louée au plus tard 1 an après l’achat ou l’achèvement (attention parce que les investisseurs de Pinel ont perdu l’exonération fiscale parce qu’ils ne sont pas trouvé locataires à temps). Et pour une période minimale de 6 ans.
  • Limite de location : selon la superficie, une limite de location mensuelle (hors frais) par m² doit être respectée. Par exemple, 12,95€ par m² dans la zone A. Et pour mieux prendre en compte la réalité du marché locatif sera un coefficient multiplicateur (maximum x 1,2).

Si toutes ces conditions sont remplies, l’investisseur Pinel bénéficie de la réduction de l’impôt sur le revenu.

Pinel : Quelle réduction d’impôt ?

Si l’investisseur immobilier remplit toutes ces conditions, il peut taxer à Pinel. En pratique, la réduction de l’impôt sur le revenu couvre un bien de 300.000€ (jusqu’à 5.500€ par m² maximum) .

La réduction annuelle des taxes dépend de votre obligation de location à Pinel

L’ investisseur dans Pinel peut obliger plus de 6 ans, 9 ans ou 12 ans :

  • 6 ans = 12% de réduction d’impôt sur le prix de la propriété (2% par an) ;
  • 9 ans = 18% (2% par an) ;
  • 12 ans = 21% (2% par an pendant 9 ans, puis 1% par an pendant 3 ans).

Donc… tout au plus, pour un appartement de 300.000 euros, un investisseur pourra taxer 21% en 12 ans. Il s’agit de 63.000€ d’économies d’impôt sur le revenu sur 12 ans.

Une réduction d’impôt qui rend inévitablement l’investissement Pinel intéressant ?

Nous avons vu que le La réduction de l’impôt sur le revenu offerte par Pinel peut être significative au fil du temps : jusqu’à 21% du prix de la propriété, si vous engagez 12 ans. Tant d’investisseurs se précipitent vers Pinel dans le seul but de la production fiscale, mais la production fiscale n’est pas un objectif en soi. Après tout , l’objectif principal doit être de faire un investissement rentable avec un bel appartement, qui s’appréciera bien . Vous achetez un bien immobilier avant d’acheter un « produit libre d’impôt » (malheureusement, souvent vendu comme tel).

Qu’ en est-il de la qualité de la construction, de l’emplacement et du retour au loyer ? La fiscalité n’est qu’un levier, et la rentabilité de la transaction est évaluée à la fin après la revente en tenant compte de tout. C’ est-à-dire ce qui a été racheté (loyers et économies d’impôt sur le revenu), ce qui a été versé (paiements mensuels de prêts, impôts fonciers, etc.) et le gain ou la perte en capital lors de la revente.

Pinel est principalement un investissement immobilier et exonération fiscale doit être la cerise sur le gâteau

Ainsi, l’exonération fiscale n’est qu’une partie du résultat qui ne aveugle pas et cache le reste  :

  • l’ emplacement (destination pour une zone attrayante rapidement et bien à louer) ;
  • le prix d’achat (attention aux prix excessifs de nombreux nouveaux programmes, il n’est pas nécessaire que l’écart soit excessif par rapport au prix de l’ancien dans le district) ;
  • loyer (le plafond Pinel pourrait être le Prévenir location aux prix du marché, en particulier dans les zones A et A à) ;
  • appréciation de la propriété , qui affectera le prix de revente (qualité de construction et emplacement).

Ainsi, malgré l’exonération fiscale, vous pouvez finalement perdre en investissant dans Pinel, en tenant compte des autres composantes du résultat sera. Inversement, sans exonération fiscale, il pourrait être possible de faire un meilleur investissement grâce à un meilleur loyer tout au long du bail et à une meilleure revente. Les déclarations des investisseurs Pinel déçus sont nombreuses parce que beaucoup ont acheté neuf trop cher ( 30% ou 50% par rapport aux anciens), avec un faible loyer, et vendu en moins de valeur… et exonération fiscale (de 12% à 21%) ne compensent pas, donc fonctionnement non rentable.

Par conséquent, il ne faut pas se laisser aveugler par la déduction fiscale et nous devons la simuler . Selon la situation, les nouveaux biens immobiliers à Pinel peuvent dans certains cas être plus intéressants qu’un investissement dans l’ancien (LMNP ou Denormandie) ; et dans d’autres cas, ce sera le contraire. L’investisseur a le choix (ancien ou nouveau immobilier, telle ou telle unité de contrôle) afin qu’il puisse simuler et choisir la meilleure solution d’investissement immobilier.

Cas pratique : Investir dans Pinel

Disons que je veux investir environ 250.000€ dans l’immobilier. Je le ferai à Lille, une ville assez dynamique (étudiants et emploi) que je connais bien. Et je comparerai deux solutions populaires : soit le pinel pour l’exonération fiscale, soit l’ancienne sous le statut LMNP pour optimiser l’imposition des revenus locatifs.

Considérons le cas (réel) d’un programme Pinel à Lille, à vendre en état futur (VEFA) pour 2022. Dans ce programme, à partir duquel j’ai reçu une annonce, il y a un T2 vendu pour 250.000€ pour 42 m² . Soit 5,950€ /m² Il s’agit d’un nouvel appartement dans une municipalité qui convient à Pinel.

Quel est le plafond de location pour cet appartement à Pinel ?

superficie A est limitée à 12.75€ HC/m², donc 535,50€ pour 42 m². Mais alors le coefficient multiplicateur à appliquer. Calcul du coefficient multiplicateur de surface (S) : 19/S 0,7 = 19/42 0,7 = 1,15. Soit un loyer plafond = 535.50 x 1.15 = 616€ sans frais par mois La .

C’ est le loyer du marché ? A Paris, le plafond locatif (zone A à) serait très faible par rapport au marché. Mais à Lille dans la zone A, cela semble tout à fait cohérent avec les annonces publiées sur Seloger dans ce quartier. Mieux voir les annonces sans plafond, nous pourrions espérer le louer à 700€ HC. Ainsi, à 616€ l’appartement devrait être facilement loué sans louer de poste vacant dans ce quartier dynamique.

C’ est un T2, donc juste une chambre. Ensuite, a priori l’appartement conviendra à un couple sans enfants. Pour rappel, la limite annuelle de ressources des locataires Pinel dans une paire dans la Zone A = 57,146€. Et un couple à ce niveau de revenu peut facilement obtenir un loyer de 616€.

Combien puis-je taxer ?

Sur 12 ans, l’exonération fiscale maximale est de 21% du prix de la propriété. Soit 250 000€ x 21% = 52 500€. Mais le plafond de pinel est de 5 500 €/m². Donc 42 m² x 5.500€ = 231.000€ x 21% = 48,510€ hors taxes sur 12 ans . À un taux de 2% par an pendant 9 ans puis 1% par an pendant 3 ans. Donc 4,620€ par an pour les 9 premières années, puis 2,310€ par an pour les 3 dernières années.

Quel sera le bénéfice brut ? cet investissement dans Pinel ?

Prix d’achat = 250 000€.

Frais de notaire 3% = 7.500€. En négociant avec le promoteur immobilier, nous lui faisons transporter une partie de celle-ci et enfin payer 2 500 euros de notre poche. Notez que certains organisateurs offrent même des frais de notaire.

Loyer mensuel sans frais = 616€, soit un revenu foncier annuel de 7,392€ signifie.

Revenu brut = 7.392€/252.500€ = 2.93% brut.

Et le rendement net ?

Notez que nous prenons un prêt de 252.500€ sur 20 ans au taux de 1% pour financer cet investissement. Cela signifie 2.460€ d’intérêt la première année selon notre tableau d’amortissement.

Pour calculer le rendement net, vous devez prendre en compte les frais, taxes et taxes sur le loyer (oui le pinel vous permet de déduire, mais vous payez l’impôt sur le revenu de location !)

  • Honoraires : frais non remboursables, provisions d’entretien et de travail, assurance propriétaire non personnel (PNO), gestion locative par agence (6% du loyer) = 1.500€ ;
  • taxe foncière = 800€ ; impôt
  • sur le revenu locatif . Tout d’

  • abord, il est nécessaire de déterminer l’assiette fiscale réelle = 7.392€ du terrain — 1.500€ d’honoraires — 800€ de taxe foncière — 2.460€ d’intérêt = 2.632€ imposable à déterminer. Disons que nous sommes dans un support de contrôle marginal 30% (TMI), donc 2,632€ x 30% = 790€. A cela, nous devons ajouter 17,20% des cotisations sociales, soit 2,632€ x 17,2% = 453€. Ainsi 1.243€ taxe sur les revenus locatifs la première année.
  • :

Mais il ne faut pas oublier l’intérêt principal de Pinel : l’exonération fiscale. Comme nous l’avons calculé : €4.620 par an pour les 9 premières années.

Rendement net = (7 392€ en revenus locatifs — 1 500€ en charges — 800€ en impôts fonciers — 1 243€ en impôts locatifs 4 620€ en bénéfices exonérés) /252 500€ = 3,35 % net . Ainsi, nous avons un rendement net supérieur au rendement brut, grâce à l’exonération fiscale, qui compense plus que les impôts et les prélèvements.

Quelle est la rentabilité de ce Pinel ?

nous ayons un rendement positif sur le profit, pour savoir si notre pinel est rentable, nous devons envisager la revente Bien que . Parce qu’un faible rendement peut conduire à un investissement très rentable si vous vendez avec une bonne valeur ajoutée. À l’inverse, des rendements élevés peuvent conduire à une faible rentabilité si vous vendez des pertes de valeur. Au stade actuel, nous connaissons tous les paramètres de calcul (prix d’achat, loyer, bénéfice d’exonération fiscale, etc.), mais nous ne connaissons pas le prix de vente, donc des hypothèses doivent être faites.

Rappelez-vous que nous allons tirer le meilleur parti de l’exonération fiscale sur 12 ans, donc nous allons vendre l’appartement dans 12 ans. Par définition, la rentabilité n’est connue qu’à la fin de l’investissement lorsque le prix de vente est vendu et que le prix de vente est connu. Mais à partir du moment de l’achat, nous pouvons simuler la rentabilité d’un investissement immobilier en faisant deux hypothèses de prix pour le Prendre la revente  :

  • Hypothèse conservatrice : Les prix ont stagné dans le quartier et sont donc revendus au prix d’achat. Mais dans le cas de Pinel, nous avons acheté au prix de la nouvelle (€5.950 par m²). Alors que dans 12 ans l’appartement devient vieux et sera donc vendu au prix de l’ancien (4.000€ par m²) : 42 m² x 4.000€ =
  • 168.000€  ;

  • hypothèse optimiste : les prix augmentent de 20% en 12 ans. Ainsi, le prix de l’ancienne augmentation va de 4.000€ le m² à 4.800€ le m² dans cette zone : 42 m² x 4.800 € = 201.600€.

Nous sommes conscients que dans les deux cas nous avons une perte de valeur par rapport à notre achat à 250.000€. Mais la rentabilité, malgré tout, pourrait être positive dans le cas d’un bon flux de trésorerie mensuel (autofinancement ?) En fait, le rendement et le bénéfice de l’exonération fiscale pourrait compenser, il doit être calculé.

Calcul la rentabilité de cet investissement Pinel

Prenons tous les chiffres calculés jusqu’à présent dans un tableau pour calculer le bénéfice d’investissement parmi les deux hypothèses de revente.

Pinel Observations Prix d’achat 250 000€ Prix pour cet appartement dans ce programme (info : plafond 300.000€ par an pour le Pinel) Surface 42 m² T2 à VEFA à Lille Prix d’achat par m2 5,952€ Prix pour ce programme à Lille. Mais l’exonération fiscale couvre un maximum de 5 500€ par m² Honoraires de notaire (NDF) 2.500€ 3% en principe dans les neuf, mais ici nous obtenons une réduction de l’organisateur emprunt 252.500 € L’opération est financée à 100% par emprunt (1% sur 20 ans) Loyer mensuel (hors frais) 616€ Voir notre calcul ci-dessus (Location plafond Pinel) Crédit pour paiements mensuels 20 ans -1 161€ Simulation de crédit sur 20 ans Taxe foncière et frais (lissage mensuel) -192 € Voir notre calcul ci-dessus (1.500€ honoraires 800€ TF par an) Économies sur 12 ans (flux de trésorerie) -106 080€ (Loyer – Brouillons – Honoraires & Taxes) x 144 mois Bénéfice de l’exonération fiscale sur 12 ans 48,510€ Voir notre calcul ci-dessus Taxation du loyer (TMI 30% PS 17,2%) -16 800€ Dans Pinel les revenus locatifs sont imposés sur les terrains réels ou micro (voir ci-dessus notre calcul trop réel) Acceptation revente à 12 ans 168 000€ Nous vendons les 42 m² au prix de l’ancien (4.000€ par m²) capital résiduel de la banque après 12 ans de remboursement -107 093€ Voir tableau de remboursement des prêts, mois 144 Bénéfice après revente à 12 ans (prix stables) -13 463€ Investissements catastrophiques lorsque les prix stagnent. détail ፦106 080€ 48 510€ – 16 800€ 168 000€ – 107 093€ = – 13 463€ Bénéfice après revente à 12 ans (prix 20%) 20 €137

Pour être assez juste, on pourrait approfondir les calculs en calculant le taux d’intérêt interne (TRI). Mais cette première approche suffit à donner notre avis Investissements peu rentables lorsque les prix sur 12 ans augmentent de 20% . Malgré une exonération fiscale maximale (21 %) et même si les prix augmentent de 20 % en 12 ans, cet investissement ne sera pas rentable. Ce qui motive la rentabilité dans ce cas, c’est d’avoir acheté neuf à un prix élevé (nouveau programme vendu à 50% par rapport à l’ancien dans ce quartier… c’est exagéré) puis de revendre au prix de l’ancien 12 ans plus tard.

Sac pratique : comparaison Pinel avec vieux loué en meublé (LMNP)

Qu’ est-ce que est-ce que si nous investissons dans l’ancien sans impôt ? Nous simulerons un investissement qui est le contraire de Pinel : nous ne contrôlons pas, nous investissons dans l’ancien, et cette fois les loyers ne sont pas imposés parce que nous utilisons le statut LMNP.

Comparons ce qui est comparable et toujours avec un budget de 250.000€. Dans ce quartier de Lille, surplombant les annonces sur Seloger, nous trouvons que nous pouvons acheter un T2 de 58 m² bien stand à 232.000€ (soit 4.000€ par m²) .

Sans plafond de location Pinel, cet appartement sera facilement loué à la location du marché à 800€ sans frais par mois.

Nous pouvons voir qu’il n’y a certainement pas d’exonération fiscale de 48,510€ sur 12 ans, mais au même prix nous achetons une plus grande surface (un grand T2 au lieu d’un petit T2) dans le même quartier. On aurait même pu acheter un petit T3. Et vous pouvez louer au prix du marché sans Couverture Pinel. Un tel appartement plus grand (qui peut être revendu plus cher ?) et les plus chers loués (800€ au lieu de 616€).

Rappelons que nous choisissons le statut LMNP pour optimiser l’imposition des revenus locatifs . Mais pour être qualifié en tant que propriétaire dans meublé non professionnellement (LMNP), vous devez équiper l’appartement. En pratique, vous pouvez équiper pour quelques milliers d’euros et un appartement de type T2 dans la grande ville sera facilement loué pour mettre en place quelques actifs (la ville de Lille se prête bien).

Quel sera le rendement brut de cet investissement dans le PNMT ?

Prix d’achat = 232.000€.

Honoraires de notaire 7% = 16 240€.

Meubles = 4 260€.

Loyer mensuel sans frais = 800€, soit un revenu locatif annuel de 9,600€.

Revenu brut = 9 600€/252 500€ = 3,80 % brut.

Qu’ en est-il du rendement net de cette Investissement LMNP ?

Nous prenons toujours un prêt de 252.500€ sur 20 ans au taux de 1% pour financer cet investissement. Cela signifie 2.460€ d’intérêt la première année selon notre tableau d’amortissement.

Pour calculer le rendement net, les coûts, taxes et taxes sur le loyer doivent être pris en compte :

  • Charges : frais non remboursables, provisions d’entretien et de travail, assurance propriétaire non personnel (PNO), gestion locative par agence (6% du loyer) = 2.000€ ;
  • taxe foncière = 1.000.000 ; impôt
  • sur le revenu locatif . Dans le LMNP au régime réel pour calculer l’assiette fiscale, nous prenons le loyer annuel et déduisons toutes nos dépenses, y compris l’amortissement comptable de la propriété. Ici, nous pouvons amortir environ 7.000€ par an (environ 3% du prix de la propriété). Donc, et cela est un grand intérêt de la LMNP, notre base fiscale va fondre à 0€, soit 0€ de taxe sur les revenus locatifs.

Rendement net = (9.600€ de revenus locatifs — 2.000€ de dépenses — 1.000€ de taxe foncière — 0€ d’impôt sur le revenu locatif) /252.500 € = 2.38% net .

Enfin, nous avons un rendement net inférieur à celui de notre investissement dans Pinel, qui a bénéficié de l’exonération fiscale. Mais vous devez calculer la rentabilité à la revente pour terminer le jeu.

Quelle est la rentabilité de cet investissement dans le PNMT ?

Encore une fois, nous prendrons deux hypothèses de revente :

  • Hypothèse conservatrice : Les prix ont stagné dans le quartier et sont vendus au prix d’achat à 4.000€ le m². Ainsi 58 m² x 4 000€ =
  • 232 000€  ;

  • hypothèse optimiste : les prix augmentent de 20% en 12 ans. Le prix de l’ancien est donc de 4.000€ par m² jusqu’à 4 800€ par m² dans ce quartier : 58 m² x 4 800€ = 278 400€.

Comparaison de la rentabilité des investissements dans Pinel et LMNP

Prenons tous les chiffres calculés jusqu’à présent dans un tableau. Cette fois, nous comparerons les deux scénarios (Pinel ou LMNP) pour le même budget dans le même quartier à Lille. Et après les deux hypothèses de revente (marché stable ou haussier). Les détails des calculs peuvent également être trouvés dans notre fichier Excel Pinel VS Lmnp.

Pinel LMNP Observations Prix d’achat 250 000€ 232 000€ Surface 42 m² 58 m² Prix d’achat par m2 5,952€ 4.000€ Prix pour ce Pinel à Lille. Alors que dans le vieux dans ce quartier, nous sommes à 4 000€ par m² Frais de notaire (FDN) 2.500€ 16 240€ 7% dans l’ancien MEUBLES 0€ 4.260€ Le PNMT doit : être mis en place emprunt 252.500 € 252.500 € L’opération est financée à 100% par emprunt (1% sur 20 ans) Loyer mensuel (hors frais) 616€ 800€ Loyer marché LMNP (sans plafond de pinel) Crédit mensuel 20 ans -1 161€ -1 161€ Simulation de crédit sur 20 ans Taxe foncière et frais (lissage mensuel) -192 € – 250€ Plus pour LMNP (appartement ancien et plus grand) Économies sur 12 ans (flux de trésorerie) -106 080€ -87 984€ (Loyer – Brouillons – Honoraires & Taxes) x 144 mois Bénéfice d’exonération fiscale sur 12 ans 48,510€ 0€ Taxation du loyer (TMI 30% PS 17,2%) -16 800€ 0€ À Pinel, les revenus locatifs sont imposés sur les terrains réels ou micro. Dans LMNP à Real : Amortissement comptable et charges donc assiette fiscale imposable à 0 Acceptation Revente à 12 ans 168.000€ 232 000€ Nous vendons dans les deux cas au prix de l’ancien (4.000€ par m²) capital résiduel de la banque après 12 ans de remboursement -107 093€ -107 093€ Voir tableau de remboursement des prêts, mois 144 Bénéfice après revente à 12 ans (prix stables) -13 463€ 36 923€ La solution LMNP est plus rentable. Bénéfice après revente à 12 ans (prix 20%) 20 €137 83,323€

La solution LMNP est plus rentable. Louer à Pinel ou dans l’ancien LMNP ?

Dans ce cas, il est préférable d’investir nos 250.000€ dans l’ancien statut LMNP. Que nos hypothèses de prix soient prudentes ou optimistes, en tout cas le LMNP est plus rentable dans nos simulations que Pinel. (Détails des calculs dans notre fichier Excel Pinel VS Lmnp).

Mais cette s’applique en particulier à ce programme et selon ma situation personnelle en marge fiscale marginale TMI 30%. Comparez cas par cas . Voici ce nouveau programme (avec près de 6.000 euros par m²) à un prix excessivement supérieur à l’ancien du quartier (avec 4.000 euros par m²), soit 50% ! Même avant le calcul, on pourrait avoir l’intuition que l’exemption fiscale PINEL de 21% ne compenserait pas. Alors qu’un prix de neuf supérieur à 20 -25% au-dessus du prix de l’ancien aurait été plus raisonnable et aurait changé le résultat en faveur du Pinel. Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire notre dossier complet sur le LMNP avec un dossier pratique.

Note de Nicolas  : Malheureusement, ce programme n’attirera que les « investisseurs dominicaux » aveuglés par l’exonération fiscale, qui n’ont pas fait de calcul et ont été mal conseillés. C’était une coïncidence que j’avais un programme dans un quartier que je sais, et j’étais intéressé et je n’étais pas sélectif. Mais c’est un bon cas scolaire de comprendre le raisonnement lors de l’investissement dans l’immobilier et de savoir comment choisir votre investissement Pinel.

Choisissez votre investissement dans Pinel (ou d’autres ?)

« Avant d’investir dans une réduction d’impôt, investir dans l’immobilier »

Dans tous les cas, il est recommandé d’appeler un consultant professionnel (un consultant en gestion de patrimoine) . Ainsi, le CGP peut vous conseiller le meilleur ajustement (Pinel, Denormandie, LMNP, etc.) dans votre situation. N’oublions pas le régime de dénormandie pour l’exonération fiscale dans l’immobilier : ce sont des biens immobiliers anciens, évitant ainsi les prix des nouveaux qui peuvent être surévalués (comparaison de 8 déductions d’impôt foncier). Attention, car les commerciaux vous pousseront systématiquement vers Pinel (les commissions sont généreuses), tandis que les consultants immobiliers sont objectifs et effectuent les simulations pour trouver la meilleure solution d’investissement immobilier dans votre situation.

Contactez-nous par email : contact@avenuedesinvestisseurs.fr ou en utilisant le formulaire ci-dessous pour contacter un conseiller en gestion d’actifs sélectionné par nous :

  • En envoyant ce formulaire de contact, j’accepte d’être contacté par Avenue Des Investors.
  • Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire. Prénom et nom *Prénom *Numéro de téléphone (facultatif) SujetAudit PatrimonialInvestment ConsultationInductionRetireResponsable de l’Entrepreneurship/Propriété professionnelle/SubjectsNotre application (facultatif) Règlement général sur la protection des données*

Vous déclarez également avoir lu notre Politique de confidentialité .NameFin

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!