Comment avoir un bon profil emprunter ?

25 — 35 ans : le profil idéal pour emprunter au meilleur tarif ?

En effet, ce groupe d’âge semble être le plus recherché par les institutions financières. Pour séduire les banques, il faut donc être jeune, actif et idéalement sur le CDI. Mieux encore, soyez en couple avec un salaire global moyen d’environ 3 500€.

Face à ces types de profils, les banques peuvent convenir d’ accorder un peu d’escompte sur les taux d’intérêt pour être plus convaincants. Bien qu’elles puissent paraître dérisoires, ces remises représentent en fin de compte une économie importante, liée au coût total du crédit.

A découvrir également : Tout savoir sur le regroupement de crédits !

Sur un prêt de 200 000 euros sur 20 ans, un taux de crédit de 1,50 % à 1,25 % équivaut à 5 500€ d’économies

Les jeunes et les premiers acheteurs suscitent l’intérêt des banques pour la rentabilité qu’ils reflètent. Ils représentent un nouveau client qui consomme des produits tels que l’assurance-vie, l’assurance, le compte courant.

A lire aussi : Quand est-il intéressant de regrouper ses crédits ?

Professions libérales : le nouveau profil qui attire les banques

Les autres acheteurs attirent les faveurs des organismes financiers. Il s’agit de travailleurs indépendants ayant une situation professionnelle stable et confortable .

professions libérales installées depuis plus de 3 ans peuvent bénéficier de tarifs attractifs, améliorés et parfois même des dispositifs de communication spécialement déployés pour les conquérir. Cette clientèle particulière qui n’a pas toujours aimé les banques dans le passé représente aujourd’hui une forte valeur ajoutée. En accordant un crédit immobilier à un freelance, une banque peut ainsi espérer récupérer la domiciliation de son compte professionnel et personnel Les .

Comment obtenir le meilleur tarif lorsque vous n’avez pas le profil idéal ?

Bien que certaines organisations acceptent d’accorder des prêts à des acheteurs qui n’ont pas de contribution personnelle, il est recommandé d’avoir au moins 10 % du prix d’achat , ce qui équivaut aux honoraires de notaire. Cette règle est particulièrement vrai pour les profils qui n’ont pas les caractéristiques de l’emprunteur idéal.

En outre, il peut être souhaitable de rembourser ses autres fonds afin de réduire le taux d’endettement, mais aussi de demander des aides régionales et des arrangements qui en découlent. Enfin, il peut être pertinent de souscrire à d’autres produits offerts par la banque et qui est plus d’y domiciler ses comptes.

Bref, il est nécessaire d’être sérieux et de rendre des comptes pour pouvoir faire confiance aux banques.

ARTICLES LIÉS